Un Bouddha noyé il y a 600 ans émerge de l’eau en Chine

0
148

Une statue de Bouddha datant de 600 ans a été découverte dans un réservoir situé dans la province chinoise du Jiangxi après la chute du niveau de l’eau lors de travaux de rénovation.

Une statue de Bouddha datant de l’époque de la dynastie Ming a été découverte dans un réservoir situé dans la province du Jiangxi, dans l’est de la Chine, le niveau de l’eau ayant baissé lors de travaux de dépannage.

Un villageois local a aperçu la tête du Bouddha pour la première fois le mois dernier lorsque le niveau de l’eau a baissé de plus de 10 mètres au cours des travaux sur une installation hydroélectrique, a informé l’agence de presse chinoise Agence Chine nouvelle.

Les archéologues ont estimé que la statue, qui mesure environ 4 mètres de haut et qui est sculptée dans une falaise, pourrait remonter à l’époque de la dynastie Ming (1368-1644).

« Une étude préliminaire de la statue suggère qu’elle a été probablement construite au début de l’époque de la reine de la dynastie Ming, peut-être même sous la dynastie Yuan (1271-1368, ndlr) », a déclaré Xu Changqing, directeur de l’Institut de recherche en archéologie de la province de Jiangxi, dans une interview à CNN.

Potentiellement, la statue n’est que le bout d’un trésor archéologique inexploité. La base de la salle d’un temple a été également découverte sous l’eau. Selon les archives locales, le réservoir de l’installation hydroélectrique se trouve sur les ruines de l’ancienne ville de Xiaoshi.

M. Xu a ajouté que l’eau aurait pu préserver la statue, qui présente une figure sculptée incroyablement détaillée.

« Si la statue n’avait pas été conservée sous l’eau, elle aurait pu souffrir de vieillissement climatique, d’oxydation ou d’autres risques », a expliqué M. Xu.

La statue a été submergée en 1960 quand le réservoir de Hongmen a été construit. À l’époque, les autorités locales n’accordaient aucune importance à la protection du patrimoine, a fait savoir l’expert chinois.

La réémergence du Bouddha perdu a rappelé des souvenirs à certains aînés du village. En particulier, Huang Keping, un forgeron de 82 ans, a raconté qu’il avait vu cette statue de Bouddha pour la première fois en 1952.

« Je me souviens que la statue était dorée à l’époque », a déclaré Huang à Xinhua.

Beaucoup de reliques culturelles ont été détruites pendant la Révolution culturelle du pays dans les années 1960 où les autorités chinoises ont demandé aux gens de se débarrasser de tout ce qui était ancien et relevait de la féodalité ou de la superstition.

Il y a un nombre impressionnant de sculptures bouddhistes en Chine. La plus célèbre est le Bouddha géant de Leshan, la plus grande statue de Bouddha du monde.

Source : CNN

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here