Une production d’énergie propre quasi illimitée

1
147

Pendant que nous sommes en train de parler en Europe de stopper le nucléaire au profit des énergies vertes, la Corée du Sud établit un nouveau record en créant un nouveau réacteur qui permet de reproduire le même processus de fusion nucléaire que notre soleil grâce à la fusion des noyaux d’hydrogène.

UNE PRODUCTION D’ÉNERGIE PROPRE QUASI ILLIMITÉE

Les scientifiques de l’Institut National de Recherche sur la Fusion (NFRI) de la Corée du Sud sont arrivés à maintenir, pendant une durée de 70 secondes, un plasma d’hydrogène haute performance. Le tout dans un réacteur expérimental baptisé Korean Superconducting Tokamak Advanced Research (KSTAR) basé à Daejon. Un nouveau record du monde dans cette technologie. L’ancien record du KSTAR était de 17 secondes à 50 millions de degrés Celsius.

Pour le moment, il ne faut pas s’attendre à pouvoir en profiter puisque ce type de réacteur consomme plus d’énergie qu’il n’en produit. D’ailleurs, ce n’est pas le seul qui existe dans le monde et les autres scientifiques essaient aussi de stabiliser le plus longtemps possible cette énergie. Les températures peuvent aller jusqu’à 300 millions de degrés Celsius. À titre de comparaison, il règne une température de pas moins de 15 millions de degrés Celsius au sein du noyau de notre soleil. Il se peut que dans le futur, ces chercheurs puissent créer leur propre étoile.

UN LIEN AVEC LA FRANCE

Le président du NFRI, Keeman Kim, a déclaré qu’il allait travailler d’arrache-pied pour essayer de produire en continu des résultats de classe mondiale et de promouvoir à l’internationale les recherches effectuées sur la fusion nucléaire. Il faut rappeler que le projet est en lien étroit avec un projet de réacteur thermonucléaire expérimentale international (ITER) qui lui se trouve en France.

Source : Hitek

PARTAGER

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here