2 bongs en or de la culture Scythe découverts en Russie

0
106

C’est une incroyable découverte qui a été faite par un archéologue lors d’une fouille sur un site historique. L’information est restée secrète jusqu’à aujourd’hui afin de ne pas attirer l’attention des pillards. Cette pipe à eau d’une valeur inestimable appartenait aux Scythes. 

Ils régnèrent sur de vastes régions de l’Eurasie pendant un millier d’années il y a 2400 ans.

Ce peuple a connu une apogée de sa civilisation entre le VIIe et le IIe siècle avant notre ère. Des traces écrites émanant des Assyriens mentionnent les Scythes dès – 640. Ces nomades avaient conquis plusieurs civilisations de la Mongolie à la Mer Noire.

Richement ornés avec des représentations d’hommes et d’animaux, les objets en or ont été trouvés par les archéologues dans un grand monticule funéraire situé dans les montagnes du Caucase au sud de la Russie. Ils ont été découverts à l’intérieur d’une chambre, bordés de pierres et masqués avec de l’argile. Il y avait aussi plus de 3kg d’autres objets en or, dont un anneau à doigt, deux anneaux de cou et un bracelet. 

Anton Gass, archéologue à la Fondation de l’Héritage Culturel Prusse à Berlin, estime que « ce sont parmi les objets les plus fins connus dans la région. C’est une découverte que l’on ne fait qu’une fois en un siècle » .

Hérodote (484-420 avant l’an zéro) évoque des rituels Scythes dans ses récits historiques. Celui qui est considéré comme le premier historien, mentionne une plante produisant de la fumée. Ainsi, grâce à l’archéologue Andrei Belinski, les rituels de cette civilisation sont mieux connus. Ce chercheur russe a mis en lumière les substances à l’origine de cette fameuse fumée. 

Les analyses d’un résidu noir collant dans les coupes en or ont révélé que ces objets étaient utilisés pour contenir une décoction d’opium et de cannabis, ce qui reflète les écrits de l’historien Grec, qui disait « Les Scythes utilisaient une plante pour produire une fumée qu’aucun bain de vapeur grec ne pouvait surpasser, ce qui les faisait parler à haute voix » . 

Ces pipes à eau ont été découvertes en 2013, alors que le tertre funéraire, ou kourgane, était nettoyé pour faire passer une ligne électrique. Les scientifiques espèrent que les scènes très détaillées qui décorent les objets ( dont un vieil homme barbu tuant des jeunes guerriers et des griffons attaquant un cheval et un cerf) puissent apporter plus d’informations sur la culture Scythe.

Les artefacts sont aujourd’hui en lieu sûr. Ils ont trouvé leur place à Berlin (Allemagne) à la Fondation de l’Héritage Culturel Prusse. Anton Gass, l’archéologue de l’organisation en charge de cette trouvaille est fou de joie : « C’est l’une des découvertes du siècle. Ces objets comptent parmi les plus beaux de la région. »

Voici la liste des artefacts trouvés :

  • deux vases d’or en forme de sceau,

  • trois coupes en or,

  • une bague en or massif,

  • deux colliers,

  • un bracelet en or.


Cependant, un long débat subsiste entre les spécialistes quant au mode de consommation du cannabis et de l’opium mélangés. Certains estiment qu’il s’agit d’une pipe à eau destinée à l’inhalation de la fumée alors que d’autres pensent – et c’est peut-être plus probable – que les produits étaient macérés dans de l’eau pour être bus.

Source : Biotops

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here