Une pierre de jade de 174 tonnes découverte en Birmanie

0

Une pierre de jade de 174 tonnes, d’une valeur de plusieurs millions d’euros, a été découverte en Birmanie, mais ses propriétaires ne disposent pas de l’équipement adapté pour l’extraire.

Un mineur de la compagnie minière birmane Yadanar Taung Tan a fait la semaine dernière une trouvaille remarquable. Dans l’Etat de Kachin, région située dans le nord de la Birmanie, une pierre de jade pesant environ 174 tonnes a été découverte dans un bloc rocheux.

La pierre de six mètres de long, dont la valeur est estimée à plusieurs millions d’euros selon l’AFP, n’a cependant pas pu être extraite, faute d’équipement approprié. « La pierre de jade ne peut pas être bougée car il n’y a pas de machine pouvant faire cela ici et pas de route », a ainsi déclaré le député local Tint Soe à l’AFP. 

 

Un commerce sur le dos des travailleurs locaux

La Birmanie, dont la région nord est particulièrement riche en pierre de Jade, tire une grande richesse de son sous-sol. En 2014, le pays a vendu près de 27,5 milliards d’euros de jade sur le marché mondial, soit dix fois le chiffre officiel annoncé par le gouvernement, selon unrapport de l’ONG Global Witness publié en octobre 2015. Cela représenterait la moitié du produit intérieur brut du royaume du Myanmar.

Les ONG surveillent de près l’extraction de pierres précieuse en Birmanie car le secteur est secrètement contrôlé par des « élites militaires » et des « narcotrafiquants », selon Global Witness. Ainsi, la compagnie minière Yadanar Taung Tan, qui a extrait la pierre de Jade de 174 tonnes, entretient selon l’AFP une collaboration avec le groupe Gems entreprises, tout juste retiré de la liste noire américaine des groupes proches de l’ancienne junte militaire.

Toujours selon Global Witness, les groupes militaires et mêlés au commerce de la drogue s’enrichiraient du commerce de la pierre de jade, tandis que les « populations locales subissent de terribles abus et voient leur héritage naturel arraché sous leurs pieds ».

Source : Le vif.be

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here