Daech n’a pas eu le temps de détruire tous les monuments à Palmyre

0
42

Les terroristes de Daech avaient l’intention de détruire tous les monuments historiques de la cité antique syrienne de Palmyre avant de battre en retraite, mais ils n’ont pas eu le temps de le faire. 

Le groupe terroriste Daech n’a pas eu le temps de dynamiter tous les monuments historiques restants dans la cité antique de Palmyre, en Syrie, a annoncé à Sputnik un officier de l’armée syrienne.

« Nous avons retrouvé des fils et des objets suspects dans la partie historique de la ville, non loin de l’amphithéâtre. Les terroristes voulaient probablement faire sauter les monuments restants, mais notre offensive a été très rapide, ils ont dû s’enfuir », a indiqué l’officier.

Les militaires ont découvert des fils près de certaines colonnes.

Le ministre russe de la Défense Sergueï Choïgou a annoncé jeudi que les Forces armées syriennes, avec l’appui de l’aviation russe, avaient terminé l’opération de la reprise de Palmyre occupée par Daech pour la deuxième fois fin décembre 2016. Les terroristes avaient antérieurement contrôlé la cité de Palmyre, qui abrite les célèbres monuments classés au patrimoine mondial de l’Unesco, de mai 2015 à fin mars 2016.

En partant, les terroristes ont miné les routes et les édifices à Palmyre.

A l’heure actuelle, les militaires syriens examinent les vestiges de la cité antique et neutralisent les mines. La partie centrale de la scène de l’amphithéâtre romain a été détruite.

Les troupes gouvernementales poursuivent l’opération de démantèlement des foyers de résistance des terroristes dans les banlieues nord de la ville.

Source 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here