Des archéologues chinois découvrent d’anciennes lampes absorbant la fumée

0
160

Il y a des millénaires, certaines lampes chinoises étaient conçues pour réduire la pollution de l’air d’après une récente découverte.

Des archéologues chinois ont fait des fouilles dans un cimetière de la Dynastie des Han de l’Ouest (206 avant JC-24 après JC); ils y ont mis au jour deux lampes en bronze vieilles de 2000 ans et qui peuvent « avaler » la fumée.

Les lampes ont toutes deux la forme d’une oie tenant un poisson dans son bec. La lumière est en dessous du poisson. La fumée émise lors de la combustion de la cire entre dans le corps de l’oiseau par une ouverture dans le poisson, passe dans le cou avant d’être dissoute par l’eau stockée dans son ventre creux, a rapporté Xin Kixiang, chef de l’équipe de fouilles. « C’est à la fois une œuvre d’art et un exemple d’ancienne innovation » ajoute-t-il.

Photo prise le 6 novembre 2015, montrant les deux lampes en bronze mises au jour lors des fouilles de la tombe royale du Marquis de l’état de Haihun sous la Dynastie des Han de l’Ouest (206 avant JC – 25 après Jc) à Nanchang. [Photo/Xinhua]

Ces lampes peuvent aussi être démontées pour être nettoyées et elles ont des abat-jours pour régler la luminosité.

La Dynastie Han était à son apogée pour les lampes en bronze chinoises, mais de tels exemplaires pouvant absorber la fumée ne devaient être accessibles qu’à des nobles de haut rang.

Les deux lampes ont été trouvées en septembre 2015 dans le tombeau de Haihunhou (Marquis de Haihun). Situé près de la capitale provinciale Nanchang, le cimetière de Haihunhou est le cimetière le plus complet de la Dynastie des Han de l’Ouest jamais découvert en Chine. Il recouvre environ 40000m² et contient huit tombes ainsi qu’un site funéraire pour les chevaux qui ont tiré les chariots.

Cimetière de Haihunhou

On pense que la tombe principale appartient à Liu He, petit-fils de l’Empereur Wu, dont le règne a marqué le début d’une période très prospère dans l’histoire de la Chine.

Liu a reçu le titre de « Haihunhou » après avoir été déposé de son titre d’empereur au bout de seulement 27 jours. Haihun est l’ancien nom d’un très petit royaume dans le nord de Jiangxi. Les fouilles sur le site ont commencé en 2011 et sont toujours en cours.

Les artéfacts découverts jusqu’ici comprennent environ 3000 tablettes en bois et feuillets de bambou et un grand nombre d’objets en jade, or et bronze.

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here