Une découverte archéologique unique en Crimée

0

Le XXIe siècle peut encore nous fasciner avec des découvertes impressionnantes. Lors de fouilles sous-marines pendant la construction du pont de Kertch, en Crimée, des archéologues ont découvert un grand fragment d’une sculpture en terre-cuite en forme de tête d’homme.

L’artefact, trouvé dans la baie près du cap Aq-Burun, pourrait être la représentation d’un dieu grec réalisé sous la forme d’un buste ou d’une statue.

C’est une découverte unique pour la côte nord de la mer Noire car les archéologues n’ont jamais trouvé de sculptures similaires. Afin de déterminer son but, son origine et sa date, les meilleurs experts de l’art grec antique ont été sollicités. Les archéologues comptent aussi étudier la composition de l’argile en laboratoire.

« Pour le moment, nous supposons que la tête en terre cuite a été fabriquée en Asie mineure au Ve siècle avant J.-C. », a déclaré le chef de l’unité d’archéologie sous-marine Sergueï Olkhovskiï. »

 

Selon les archéologues, le fragment trouvé appartient à une statue robuste en argile poreuse dont les traits du visage ont été initialement gravés, toute la pièce ayant été cuite dans un four. Cette technologie a été largement utilisée au VIe siècle avant J.-C. pour la fabrication de statues à parois minces jusqu’à 40 centimètres.

« Le style de l’image sculpturale du visage suggère que la tête a été faite dans l’une des villes grecques d’Asie Mineure au Ve siècle avant J.-C., à l’époque des guerres médiques et de l’épanouissement de la culture grecque classique », selon un communiqué.

Après avoir été étudiées, toutes les découvertes archéologiques seront transmises au Musée-réserve historico-culturel de la Crimée de l’Est.

Source 

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here