Une momie de crocodile pleine de surprises

0

Un « crocodile géant » momifié de trois mètres de long, l’une des plus belles momies d’animaux du Musée National des Antiquité Hollandais (Rijksmuseum van Oudheden), s’est révélé être littéralement rempli de surprises…

Des examens détaillés de nouvelles images 3D en tomodensitométrie ont mené à la conclusion qu’à l’intérieur des emballages, en plus des deux crocodiles qui avaient déjà été repérés, la momie contenait aussi des dizaines de bébés crocodiles emballés individuellement.

Il s’agit d’une découverte exceptionnelle: on ne connait que très peu de crocodiles momifiés de la sorte dans le monde.

En 1996, un CT-scan avait révélé qu’il y avait deux jeunes crocodiles dans la momie donnant l’impression d’un seul grand crocodile.

Ce que révèle une application 3D, conçue pour les visiteurs du musée…


Un nouveau scanner de la momie du grand crocodile, vielle de 3000 ans, a été récemment mené au Centre Médical Académique (AMC) d’Amsterdam. La société suédoise Interspectral, spécialisée dans les visualisations interactives 3D high-tech, a convertie les résultats du nouveau scanner en une spectaculaire application 3D, ce qui a permis de détecter les dizaines de bébés crocodiles.


Ainsi, depuis quelques mois les visiteurs du musée peuvent mener une autopsie virtuelle interactive sur la momie du crocodile ainsi que sur celle d’un prêtre égyptien. Sur un grand écran tactile, ils peuvent examiner les momies couche par couche, apprenant des informations sur leur âge, leurs caractéristiques physiques, et les procédés de momification.

Les amulettes placées à l’intérieur des emballages en lin avec les momies

Les égyptologues du musée pensent que les crocodiles, d’âge différent, ont été momifiés ensemble, en référence à l’ancienne croyance égyptienne sur le rajeunissement et une nouvelle vie après la mort.


Une autre possibilité est qu’il n’y avait pas de grand crocodile disponible à l’époque où ils en avaient besoin comme offrande aux dieux. On a ainsi donné à la momie la forme d’un grand crocodile en utilisant différents types d’emballage: morceaux de bois, tampons de lin, tiges de plante et corde.


Les anciens égyptiens momifiaient toutes sortes d’animaux, généralement pour rendre hommage à une déité particulière qui pouvait se manifester sous une forme animale. Ainsi, les crocodiles étaient offerts au dieu Sobek (qui symbolisait la force des pharaons égyptiens).


Le conservateur du musée était exalté par cette remarquable découverte: « Ce qui était à l’origine un outil pour les visiteurs du musée, a apporté de nouvelles connaissances scientifiques. Lorsque nous avons travaillé sur ce projet, nous ne nous attendions pas à une quelconque découverte. Après tout, la momie avait déjà était scanné. Cela a été une grande surprise que tant de bébés crocodiles aient pu être détectés avec ces scanners 3D high-tech et cette visualisation interactive. »

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here