Groenland: Deux longues failles répérées sur le glacier Petermann inquiètent les scientifiques

0
45

Une fissure est apparue sur la surface du glacier Petermann, au nord-ouest du Groenland. Repérée en juillet 2016 par Stef Lhermitte, un chercheur danois, l’existence de cette inquiétante faille longue de plusieurs kilomètres vient d’être confirmée par des clichés de la Nasa.

Grâce au satellite Sentinel-2 qui prend des images tous les 10 jours au-dessus de chaque point de notre planète et dans le cadre du programme de suivi de l’état des glaces arctiques IceBridge, l’agence spatiale américaine a précisé les données du Danois.

 

« Quatre fois la taille de Manhattan »

Bilan : la fissure qui fait trembler la communauté scientifique couvre la moitié de la longueur du glacier, se situe près du centre d’une gigantesque plateforme de glace qui flotte sur le glacier et non loin d’une autre fissure plus large et plus grande. Et si les deux failles devaient se rejoindre, il se produirait alors le détachement d’une grande « île » de 130 à 180 m2 formée de glace, prévient la Nasa.

Certes le phénomène qui n’est pas nouveau. En 2010, une couche de glace d’une superficie de 260 km carrés avait rompu au Groenland. Cette « île géante » représentait « quatre fois la taille de Manhattan », avait souligné à l’époque selon Edward J. Markey, le président du Comité spécial pour l’indépendance énergétique et le réchauffement climatique. Il s’agissait là du plus gros détachement d’un bloc de glace depuis cinquante ans, rappelle le Washington Post.

Savoir pourquoi ces failles sont survenues au centre du glacier Petermann

Alors que certains glaciers au Groenland subissent une fonte accélérée depuis quelques années, les scientifiques vont maintenant tenter de savoir pourquoi ces failles sont survenues au centre du glacier Petermann et non pas à ses extrémités puis surveiller étroitement leur évolution. Car si les fractures venaient à se rejoindre et la plaque à se détacher, cela pourrait, selon eux, encore fortement accélérer l’élévation du niveau de la mer.


Source

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here