Deux mules en bronze d’époque romaine retrouvées en Espagne

0
83

Deux sculptures romaines en bronze, qui représentent des têtes de mules, ont été découvertes pendant les fouilles archéologiques dans l’ancienne caserne de la Garde Civile à Tarragona, en Espagne, dans la rue López Peláez, où quelques maisons sont en train d’être construites.

Les deux morceaux, datés entre le IIe siècle av. J.-C. et le Ier siècle après J.-C, faisaient partie d’un lectus triclinaris, une sorte de lit que les Romains utilisaient pour manger. Les sculptures de mules étaient des éléments décoratifs des dossiers, appelés fulcra.

La conseillère pour le patrimoine historique Begoña Floria, le restaurateur Pau Arroyo et l’archéologue Judit Ciurana. Crédit : Cedida, Mauri Fernandez

Les deux morceaux, vides à l’intérieur, furent réalisés avec la technique de la fusion à la cire perdue. Les mules semblent en mouvement: elles tournent le cou brusquement vers un côté et ce mouvement leur soulève la crinière; la bouche et les yeux sont ouverts, les narines dilatées et les oreilles sont pliées vers l’arrière. Elles sont décorées avec divers ornements, parmi lesquels un collier avec une peau et tête de panthère, et des pendentifs de forme triangulaires fixés sur les tempes.

La thématique est liée à Dionysos, identifié à Rome comme le dieu Bacchus, le dieu des vendanges et du vin, et à ceux qui l’accompagnaient. Des satyres comme Silène ou Dionysos lui-même semblent chevaucher des mules dans l’imagerie dionysiaque. « La mule était considérée comme un animal aux marges de la civilisation, avec des comportements sexuels étranges et de nature abâtardie et joueuse, un fait qui s’adapte très bien avec le milieu dionysiaque », expliquent les spécialistes de l’Ayuntamiento de Tarragona.

Les objets avaient été découverts l’hiver dernier. Crédit : Cedida, Mauri Fernandez
PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here