Des restaurateurs ont découvert une collection de minéraux considérée comme perdue lors de travaux au Centre panrusse des expositions. Dans cette collection, qui comprend des minéraux de toute l’Union soviétique exposés dans les années 1960-80, il y avait aussi une pièce de cristal naturel d’environ 150 kilogrammes.

Une pièce de cristal naturel d’environ 150 kilogrammes a été mise au jour à Moscou lors des travaux de restauration de l’un des pavillons du Centre panrusse des expositions (VDNKh). Le cristal fait partie d’une collection de minéraux qui était considérée comme perdue depuis longtemps, selon le maire de Moscou Sergueï Sobianine, qui a annoncé la trouvaille sur sa page du réseau social Vkontakte.

«Une grande trouvaille au VDNKh. Lors des préparatifs pour la restauration du pavillon Géologie, une collection de minéraux, considérée jusqu’ici comme perdu, a été retrouvée. Elle est composée de pièces de toute l’Union soviétique et a été exposée dans les années 60-80. La relique la plus précieuse est une pièce de cristal naturel d’environ 150 kilogrammes.»

La capitale russe procède en ce moment à une reconstruction à grande échelle de certains objets culturels ainsi que des rues principales de la ville. Un contrôle archéologique est mis en place sur tous les lieux de construction. Plus d’un millier d’artefacts ont été exhumés lors des travaux.

Source

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here