La pâtisserie a patiemment attendu un siècle, dans la hutte d’un explorateur des années 1910.

Vous n’aimez pas le cake aux fruits? Voici une raison supplémentaire de vous en méfier. Bien que vieux de plus de 100 ans, une part de ce gâteau vient d’être retrouvée, et selon les scientifiques qui ont révélé cette découverte, elle « sentait bon et ressemblait à un aliment parfaitement comestible ».

La tranche de gâteau a été retrouvée dans une hutte au Cap Adare, à l’est de l’océan Austral à l’ouest, en Antarctique. Une terre qui fut un champ de base durant l’âge héroïque de l’exploration du continent, entre 1895 et 1922, alors qu’on explorait cette terra incognita.

Pâtisserie inaltérable

Selon le fonds Antarctic Heritage Trust, il a été laissé là par l’explorateur anglais Robert Falcon Scott, au début des années 1910. Les historiens n’étaient pas sans savoir que le Britannique appréciait les pâtisseries Huntley & Palmers, dont une boîte métallique a été découverte, presque entièrement rouillée. Le gâteau, lui, est resté intact.  

« C’est une nourriture riche en calories, particulièrement adaptée à un voyage en Antarctique », explique Lizzie Meek, directrice d’un programme de conservation des artefacts du Cap Adare. On savait déjà que les cakes aux fruits, bien conservés, pouvaient durer des années. On sait désormais qu’ils peuvent durer presque une éternité. Quoique les scientifiques n’ont pas été jusqu’à goûter la découverte pour s’en assurer.

Source

PARTAGER

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here