Des archéologues américains et guatémaltèques ont mis au jour le plus vieux tombeau d’un roi maya. Il est daté du IVe siècle après Jésus-Christ.

Une équipe internationale de chercheurs a découvert le plus ancien tombeau d’un souverain maya à ce jour, lit-on sur le site de l’Université Washington de Saint-Louis.

Le tombeau avait été mis au jour l’été dernier lors de fouilles réalisées sur le site de l’ancienne ville de Waka, située dans la province El Pétain au Guatemala. Selon les archéologues, il s’agit du plus vieux tombeau classique d’un roi maya. Il date de la première moitié du IVe siècle après Jésus-Christ.

Les chercheurs supposent que ce tombeau est celui du souverain Te’ Chan Ahk. À l’intérieur, un masque en jade représentant le dieu du maïs Ah Mun a été retrouvé, indique le site universitaire.

Le tombeau contenait également de nombreux vaisseaux en céramique, des bijoux en jade et un pendentif en forme de crocodile. Toutes les pièces découvertes sont peintes en rouge vif.

La civilisation maya est une civilisation de Mésoamérique connue pour ses avancées dans les domaines de l’écriture, de l’art, des mathématiques et de l’astronomie. À l’époque précolombienne, les Mayas occupait un territoire centré sur la péninsule du Yucatán, ce qui correspond actuellement à une partie du sud du Mexique, au Belize, au Guatemala, au Honduras et au Salvador.

Source

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here