La British Library a publié le Codex Arundel – une collection de notes de Léonard de Vinci – numérisé pour tous les internautes souhaitant explorer librement ces manuscrits fascinants, avec ou sans traduction.

Les carnets de notes de De Vinci sont des œuvres d’art en eux-mêmes, un aperçu fascinant de son esprit et du témoignage vivant d’un esprit universel, selon The Guardian.

Léonard était un savant autodidacte, un génie à multiples facettes dont l’œuvre s’étend à des domaines variés allant des mathématiques aux machines volantes. Ce penseur brillant, chercheur, peintre, musicien, sculpteur, ingénieur, inventeur révolutionnaire et visionnaire a laissé un héritage précieux à l’humanité par ses œuvres.

Étant l’un des plus grands acteurs de la Renaissance, on compte parmi ses peintures les mieux connues « La Joconde » et « La Cène ». On lui attribue également des inventions ayant changé l’histoire de l’humanité comme le vélo, le pont pliant, la calculatrice, l’hélicoptère, le planeur et même la voiture, parmi bien d’autres.

La richesse des écrits et des dessins de ce génie inspire les gens pour leurs idées magnifiques, souvent en avance sur leur temps. C’est là tout l’intérêt des notes de l’origine de ses créations ou des esquisses qui pour certaines d’entre elles n’ont pas abouties.

La compilation du Codex Arundel couvre de nombreuses années de la vie de Léonard de Vinci et une diversité de sujets avec de belles images dignes d’admiration et des notes éveillant la curiosité de tous.

La version numérisée du livre par la British Library est fascinante et les curieux ne nécessitent pas de traduction pour en apprécier sa beauté. Sa publication représente la dernière étape d’un processus de divulgation ayant commencé au XIXème siècle.

À cette époque, J.P. Richter a transcrit et traduit une grande sélection qu’il a appelé « les travaux littéraires de Léonard de Vinci ». Beaucoup d’autres reproductions et traductions ont depuis été publiées.

Au cours du temps les albums et brochures originaux ont été vendus aux royautés et aux collectionneurs fortunés autour du monde, la plupart étant en Europe.

Où trouver les carnets de notes de De Vinci

De Vinci a laissé ses notes à son fidèle élève Francesco Melzi. Certains de ses dessins et écrits se trouvent dans des livres petit format, d’autres sur de grandes feuilles qui ont été jointes ou restaurées après sa mort.

Le Victoria and Albert Museum à Londres a une collection permanente de ses carnets de notes. On peut aussi voir une grande collection de ses dessins et études scientifiques à la Royal Library de Windson et son carnet de notes « Sur le vol des oiseaux » à Turin.

De l’autre côté, les livres de l’université d’Oxford – sélectionnés par Irma Richter et restaurés par Thereza Wells – nous laissent mieux connaître en détail l’esprit de ce génie.

Grâce à la technologie tout le monde peut maintenant étudier ses idées contenues dans les carnets de notes de Léonard, seul un ordinateur et un endroit confortable étant requis pour entreprendre le voyage dans l’esprit brillant d’un des personnages les plus intéressants de l’histoire.

Source

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here