De nombreux procédés chimiques et astuces technologiques que nous utilisons aujourd’hui ne sont rien de plus que la reproposition scientifique d’inventions que les peuples du passé avaient déjà réalisées de manière empirique. Par exemple, nous devons aux Romains l’invention d’un ciment extrêmement résistant qu’il est extrêmement difficile de reproduire en laboratoire, et que les spécialistes essaient encore de déchiffrer. Voici une histoire de ce genre, où les vénérables forgerons de Damas forgeaient d’incroyables épées au XVIe siècle, à partir de structures atomiques officiellement découvertes en 1985.

Dans les épées de Damas, il y avait des nanotubes de carbone qui n’ont été découverts que quatre cents ans plus tard.

Quatre cents ans après ces forgerons, la science a commencé à comprendre la résistance et la force de ce matériau. Outre les belles décorations et la construction impeccable, les épées de Damas étaient réputées pour leur robustesse, leur longévité et leur élasticité. Elles étaient la fierté de la ville de Damas, en Syrie, qui au Moyen Age était l’un des centres les plus importants de maîtres armuriers.

Les épées avaient ces qualités exceptionnelles car l’acier de Damas contenait des microfilaments et des nanotubes de carbone, découverts seulement en 1985 par le chimiste américain Richard E. Smalley. Personne n’a jamais découvert comment ces forgerons pouvaient maîtriser cette technique.

Les épées étaient réputées pour leur force, leur endurance et leur élasticité.

Acier de Damas
Acier de Damas

Aujourd’hui, il n’y a plus beaucoup d’épées en acier de Damas dans le monde, à part des répliques faites pour les touristes. La plupart des pièces restantes sont conservées dans des musées des collectionneurs privés qui les conservent comme un trésor. Cela est dû à une simple raison: les forgerons de Damas ont emmené les secrets de leurs épées dans leur tombe. Même si les armuriers modernes tentent de reproduire les merveilles de leurs prédécesseurs, ils ne parviennent pas imiter les résultats qui les ont rendus célèbres dans le monde entier, et ce à cause des matériaux mais aussi des techniques aujourd’hui oubliées.

Leurs décorations étaient si belles qu’elles étaient célèbres dans le monde entier.

Les épées de Damas devinrent si célèbres qu’elles ont rapidement fait partie des légendes et des contes populaires. On dit qu’une fois Richard Cœur de Lion rencontra le sultan Saladin. Le souverain britannique voulait impressionner le sultan et lui montra comment son épée pouvait couper une épaisse barre d’acier. Saladin, pas du tout impressionné, sortit sa lame de Damas et en jetant un coussin de soie dans les airs, réduisit ce dernier en lambeaux avant qu’il ne touche le sol.

Cette histoire, comme beaucoup d’autres, n’est certainement rien de moins qu’un mythe, mais elle témoigne à quel point les épées de Damas étaient craintes et désirées dans le monde entier.

Source

PARTAGER

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here