Deux sites offrent à voir les curieux Tsingy de Madagascar. Les Tsingy de Bemaraha se trouvent au nord de Morondava. Les Tsingy de l’Ankarana sont situés à une centaine de kilomètres au sud de Diego Suarez. Les deux sites sont inscrits au patrimoine mondial de l’UNESCO. Partez admirer le spectacle étonnant offert par ces curieuses formations rocheuses.

La formation des Tsingy

Les Tsingy forment de vastes étendues de calcaire, ou de roche friable, en partie composées de fossiles et de coquillages qui se trouvaient là il y a des centaines de millions d’années.

Au sol, des cavités profondes. Dans les airs, de hautes formations calcaires ou rocheuses. La nature s’est chargée du reste : l’eau, à terre, a peu à peu ciselé les crevasses, tandis que les pluies ont sculpté la roche. L’ensemble forme un paysage d’une beauté surnaturelle.

Tsingy de Bemaraha : vue aŽrienne du plateau Karstique morcelŽ par l’Žrosion.

Les Tsingy de Bemaraha

Le parc national de Bemaraha et la réserve naturelle située plus au nord composent le plus grand site protégé de Madagascar. Vous commencerez la visite du parc de Bemaraha par les gorges de la Manambola. Vous tenterez d’apercevoir les anciens tombeaux des premiers habitants des lieux : les Vazimba. Votre trek vous mènera à travers une forêt primaire jusqu’au massif des Tsingy. Un sentier de randonnée, ponctué ça et là d’un pont de singe au-dessus d’un canyon, vous permettra de poursuivre la promenade à travers le décor fascinant des Tsingy de Bemaraha.

Les Tsingy de l’Ankarana

Une excursion au Parc National de l’Ankarana, au nord de Madagascar, vous permettra d’admirer les Tsingy de l’Ankarana, le lac sacré du parc, ses sentiers botaniques et ses grottes habitées de chauves-souris. Différentes randonnées vous seront proposées à travers le parc.

Après cette journée découverte, nous vous conseillons de chercher à vous loger à Ankifi, en bord de mer. Vous pourrez préférer la petite ville d’Ambaja, toute proche, où vous trouverez des chambre d’hôtel pour moins de cinq euros.

Les pics calcaires et rocheux des Tsingy sont impénétrables. Qu’abritent-ils et qu’ont-ils pu abriter ? Voici un mystère bien gardé car 90% des Tsingy restent inexplorés. Les Tsingy de Madagascar composent un territoire à la beauté sauvage, le paradis d’espèces d’oiseaux rares, de lémuriens et autres animaux exotiques.

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here