Un photographe originaire de Singapour a été autorisé par les autorités à filmer Pyongyang depuis un avion. C’est un fait assez exceptionnellement rare pour être souligné surtout que le régime contrôle intensément la prise d’images des visiteurs étrangers sur son territoire.

Comme le souligne le Strait Times, le photographe singapourien Aram Pan a été élu par le régime nord-coréen pour être le seul à avoir pu filmer la capitale Pyongyang depuis les airs. L’intéressé aurait tourné ces images en mai 2016, mais aurait choisi de les publier à la rentrée 2017. Aram Pan n’en est d’ailleurs pas à son coup d’essai puisqu’en 2015, il avait déjà été le premier à avoir eu ce privilège comme le témoigne une première vidéo qui disons-le, est de moins bonne qualité que la plus récente dont il est question ici.

« C’est une chance rare qu’un étranger soit autorisé à filmer et photographier la Corée du Nord depuis le ciel. C’est encore plus rare de pouvoir le faire dans un avion Piper Matrix PA-46 », indique le photographe dans la description de la seconde vidéo publiée le 2 septembre 2017 et à visionner en fin d’article.

Les six minutes de la vidéo sont assez troublantes, car bien que l’avion se trouve à bonne distance, peu d’activité semble ressortir de cette grande ville de 2,86 millions d’habitants. Il est possible d’observer des bâtiments colorés, de grands champs et de larges axes routiers peu fréquentés. À première vue, nous pourrions penser que Pyongyang est une ville morte.

Aram Pan est par ailleurs à l’origine d’un projet plus vaste nommé DPRK360, dont le but est de permettre l’ouverture d’une « fenêtre sur la Corée du Nord grâce à la photographie, la vidéo et la réalité virtuelle ». Sur le site du projet, de nombreuses photos sont visibles tout comme des vidéos, dont certaines à 360°. Ces contenus sont en grande partie relatifs à la vie quotidienne des Nord-Coréens et leur culture.

Source

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here