Même si leur signification a disparu au cours de l’histoire, les marques distinctives sur les roches écossaises des peuples anciens fournissent un lien vers notre passé.

Récemment, un nouveau projet a fait une première tentative pour enfin résoudre les mystères des sculptures de pierres préhistoriques. Utilisant la numérisation 3D pour enregistrer et étudier plus de 2 000 sculptures à travers le pays, les spécialistes créent une nouvelle base de données numérique sur les gravures mystérieuses.

Les marques d’anneaux et de coupes sont une forme d’art ancien largement répandu dans le monde. Les symboles remontent au début du Néolithique, aux âges du Fer et du Bronze.

Beaucoup de ces sculptures ont été découvertes sur les affleurements et les roches qui dominent les itinéraires de voyage et de commerce anciens. Leur association avec les trous d’eau et les terrains de chasse indique qu’elles ont été utilisées pour marquer ces endroits. Elles peuvent également avoir été des marques de propriété territoriale.

Un roché marqué d’anneaux et de coupes d’Achnabreck

Des exemples ultérieurs ont été découverts en association avec des lieux cérémoniaux ou funéraires, ce qui implique que les marquages ​​pourraient avoir une signification sacrée.

L’archéologue amateur George Currie accompagne le projet de base de données. Il a suivi 670 exemples de gravures anciennes qui, selon lui, pourraient atteindre jusqu’à 5 000 ans. Depuis 13 ans, les archéologues ont photographié, fouillé et enregistré les emplacements des marques de coupes et d’anneaux. Les œuvres d’art anciennes incluent également des formes qui ressemblent à des empreintes humaines qui sont gravées dans la roche solide.

Des messages datant de 5000 ans gravés dans des roches en Écosse pourront bientôt être dévoilés

On estime que 6 000 anneaux et gravures de coupes sont connus dans toute la Grande-Bretagne, dont un tiers est situé en Écosse. Cependant, leur signification n’a pas toujours été bien comprise.

Le Conseil de recherches en arts et en sciences humaines a attribué 915 000€ à l’environnement historique d’Écosse pour mettre à exécution le projet qui s’appelle Scotland’s Rock Art.

Ce projet quinquennal a été lancé en janvier 2017. Les archéologues disent que certaines sculptures ont été découvertes sur des pierres enfouies dans le sol, tandis que d’autres ont été retrouvées enterrées dans des tombes anciennes.

Des gravures de coupes et d’anneaux provenant d’Écosse existent en grand nombre, et on suppose qu’elles ont diverses signification

L’une des plus anciennes roches sculptées a été trouvée dans un cimetière qui remonte à 3 400 av. J.-C.  Elle était déjà bien usée, ce qui indique que les sculptures sont beaucoup plus anciennes.

Il se pourrait que ces sculptures aient eu une certaine importance longtemps après leur création, a déclaré Mail Online.

Ce projet aidera à dévoiler certains des mystères des symboles d’anneaux et de coupes.

Source

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here