C’est une découverte spectaculaire et remarquable. Le squelette d’un monstre marin, l’ichtyosaure, a été retrouvé à l’extrême ouest de l’Inde, dans le district de Kutch.

Ce fossile « d’ancien dragon des mers » vieux de 150 millions d’années a été découvert par une équipe de chercheurs indiens l’année dernière, révèle une étude publiée ce mercredi dans la revue Plos One.

Le fossile a été découvert dans le district de Kutch, à l’Ouest de l’Inde. — Capture d’écran Google Maps

Un éclairage sur l’évolution

Cette découverte pourrait révéler de nombreux secrets sur l’évolution de cette espèce du Jurassique. « C’est une découverte stupéfiante, explique le paléontologue Guntupalli Prasad de l’Université de Dehli. Non pas parce qu’il s’agit de la première trouvaille d’ichtyosaure sur le territoire indien, mais parce que cela éclaire sur l’évolution et la diversité des ichtyosaures dans cette région de l’ancien Gondwana et les liens biologiques de l’Inde avec les autres continents du Jurassique ».

Si le squelette du fossile est bien conservé, il n’est toutefois pas complet. Certaines parties à l’avant et à l’arrière font défaut mais la taille de l’animal est estimée à 5,5 mètres.

Des capacités de déplacement extraordinaires

L’observation du squelette par les scientifiques a aussi permis de déterminer son alimentation. « Nous pouvons déduire de l’usure de ses dents que cet ichtyosaure était un prédateur de haut vol qui se nourrissait de nourriture dure et abrasive, y compris de mollusques marins, poissons et autres reptiles », a poursuivi le chercheur.

La découverte du fossile à cet endroit du globe conduit les scientifiques à s’interroger sur les capacités phénoménales de déplacement de ces ichtyosaures. « Cela indique la possibilité que les ichtyosaures aient pu se déplacer entre (ce qui est maintenant) l’Europe, l’Inde occidentale, Madagascar et l’Amérique du Sud », explique Guntupalli Prasad.

Reste désormais à explorer le district de Kutch dans les années qui viennent pour retrouver d’autres fossiles d’ichtyosaures et de reptiles marins. Avec une ambition pour le chercheur indien : « Nous espérons que notre découverte pourra susciter un regain d’intérêt pour la recherche sur les fossiles de vertébrés dans cette région ».

Source

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here