Le super-volcan du parc américain du Yellowstone pourrait se réveiller un peu plus tôt que prévu et plonger la Terre dans un hiver de plusieurs mois.

Des chercheurs de l’Arizona State University ont étudié pendant des semaines les dépôts fossiles des cendres retombées lors de la dernière éruption. Après analyse des minéraux, les scientifiques ont noté une évolution de la température en quelques dizaines d’années. Jusqu’alors, ils estimaient qu’il faudrait plusieurs milliers d’années avant d’observer la moindre modification, rapporte National geographic.

Un « hiver volcanique » à venir ?

Ces découvertes montrent qu’une explosion volcanique pourrait avoir lieu plus tôt que prévu. « C’est choquant de voir qu’il faut peu de temps pour qu’un système volcanique calme soit finalement sur le point de se réveiller », a déclaré au New York Times Hannah Shamloo, chercheuse de l’Arizona State.

La dernière éruption puissante dans le Yellowstone s’est produite il y a 630.000 ans explique le National Geographic. Si le volcan venait à se réveiller, plus de 1.000 km³ de cendres et de roches seraient éjectées dans les airs. Un tel nuage pourrait s’étendre sur tout l’ouest des Etats-Unis. L’explosion pourrait même si importante qu’elle pourrait plonger toute la terre dans un « hiver volcanique » ; polluant les eaux.

La Terre connaîtrait une chute brutale des températures pendant des mois, empêchant toute plante de pousser. Selon les estimations des Nations unies réalisées en 2010, les magasins seraient à court de denrées alimentaires au bout de 74 jours seulement. L’éruption du super-volcan pourrait faire 90.000 morts.

Source

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here