Nos phasmes européens font figure de minus comparé à Dryococelus australis et ses 15 cm de long et plus de 25 g sur la balance – plus lourd qu’une hirondelle ! Un poids lourd même si le record est détenu par un autre phasme australien Ctenomorpha gargantua, pouvant mesurer jusqu’à 50 cm de long.

Endémique à la petite île de Lord Howe, à 600 km au large de l’est du continent australien, l’étrange phasme était également surnommé homard des arbres. Mais, suite au naufrage du navire SS Makambo en 1918 qui a permit aux rats, nombreux dans les cales du bateau de s’établir sur l’île, dévorant tout sur leur passage, l’insecte avait disparu et depuis 1920 plus aucun spécimen n’avait pu être observé.

En 2001, l’incroyable se produit lorsque quelques phasmes vivants sont repérés sur un petit ilot rocheux. Aujourd’hui, après moult analyses génétiques, rendues désormais possibles, il s’avère que nous sommes bel et bien face au homard des arbres disparu.

Une nouvelle qui réjouit toute la communauté scientifique.

Source

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here