L’Egypte recèle encore d’innombrables secrets, parmi lesquels on ne compte déjà plus une tête en plâtre du pharaon monothéiste Akhenaton, que des archéologues ont récemment exhumée.

La tête d’une statuette en plâtre du pharaon Akhenaton a été retrouvée lors de fouilles menées dans la ville de Tell el-Amarna, qui se situe sur la rive droite du Nil. Cet objet, de 13.5 centimètres sur 8, a été découvert dans la première salle du temple dédié à la divinité Aton, relate Ahram Online.

«Cette découverte est très importante parce qu’elle permettra d’en apprendre plus sur la capitale d’Akhenaton, dont le règne reste l’un des plus controversées de l’histoire de l’Égypte ancienne», confie Mustafa Waziri, secrétaire général du Conseil suprême des Antiquités.

Les petites statuettes d’Akhenaton, considérées comme magiques, étaient très populaires et servaient d’objets de culte. Quant à Akhenaton lui-même, il est l’un des pharaons les plus connus. Il régna sur l’Égypte de -1353 à -1337.

Il a remplacé le culte traditionnel de la divinité Amon par le culte de la divinité Aton, moins développé. Là où se trouve la ville contemporaine de Tell el-Amarna, Akhenaton avait construit sa capitale, la ville d’Akhetaton, ainsi que un temple dédié au dieu unique Aton.

Source

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here