Une couche de finition protectrice est appliquée pour protéger les tableaux contre l’usure, mais elle se décolorera avec le temps. Il y a environ deux cents ans, une personne a recouvert une peinture à l’huile d’une femme inconnue datant de 1618 d’une épaisse couche de vernis, mais ce n’est que tout récemment que les réelles couleurs de l’oeuvre ont été dévoilées.

Philip Mould, un expert en art et hôte de l’émission Fake or Fortune sur la chaîne BBC One, a partagé les images avec les spectateurs, révélant le minutieux processus d’élimination du vernis protecteur de la peinture, et la transformation est réellement stupéfiante.

« La peinture “ Woman in Red ” fait partie d’une collection privée en Angleterre », a affirmé Mould au site The Telegraph. « Nous avons amorcé la restauration du tableau après de nombreux essais sur un panneau en chêne. Un mélange de gel et solvant a spécifiquement été créé pour enlever le vernis et éviter d’endommager la peinture sous-jacente. »

Source

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here