Le sculpteur Gutzon Borglum est à l’origine de l’œuvre monumentale du Mont Rushmore, représentant les visages de quatre présidents américains. Il avait fait creuser une pièce secrète derrière la tête d’Abraham Lincoln. Elle n’a jamais été ouverte au public.

Qui ne connaît pas le monumental Mont Rushmore (Dakota du Sud) et ses célèbres visages de présidents américains ? C’est à 1 740 mètres d’altitude que sont perchées les figures de pierre de ces chefs d’État ayant marqué l’histoire américaine : George Washington, Thomas Jefferson, Theodore Roosevelt et Abraham Lincoln. Mais à côté de ces portraits de 18 m de haut, réalisées à flanc de falaise par le sculpteur américain Gutzon Borglum entre 1925 et 1941, se cache une pièce secrète…

Derrière la tête de l’un des présidents, Abraham Lincoln, une cavité a été creusée dans la roche. Il s’agit du « Hall of Records », la salle des archives, où quelques documents importants ont été conservés. D’après les plans dessinés par le sculpteur Gutzon Borglum, publiés sur le site du National Park Service, l’objectif initial était de construire une salle accessible par un escalier en granit, rejoignant l’entrée du canyon, derrière la tête d’Abraham Lincoln.

La construction de cette immense pièce cachée a démarré en juillet 1938. Les ouvriers du chantier ont creusé un tunnel long de 20 mètres avec des explosifs. La mort soudaine de Gutzon Borglum en 1941 stoppa là les travaux. Cette pièce des souvenirs a été laissée vide et à l’abandon pendant des décennies.

Ce n’est que dans les années 1990 que la construction fut achevée. Des documents importés y ont été exposés sous forme de panneaux d’émail. Des jalons de l’histoire américaine : la Déclaration d’Indépendance, la Constitution et la Déclaration des droits.

La biographie de Gutzon Borglum y est cachée dans une boîte en bois enfermée dans un coffre-fort en titane. Elle est recouverte d’une pierre de granit sur laquelle est inscrite cette phrase :

 « Placez là, taillées en haut, aussi près du ciel que nous le pouvons, les paroles de nos chefs, leurs visages, pour montrer à la postérité quelle sorte d’hommes ils étaient. Puis prions pour que ces souvenirs durent jusqu’à ce que seuls la pluie et le vent les effacent. »

Chaque année, près de trois millions de personnes visitent le Mont Rushmore. Mais cette pièce secrète n’a jamais été ouverte aux visiteurs.

Source

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here