Monté sur le trône vers 1350 avant J.-C., Amenhotep IV fait édifier à Karnak un ensemble de monuments dédié, non plus à Amon, mais à Aton.

Cinq ans plus tard, il rompt avec Thèbes et le clergé d’Amon, installe une nouvelle capitale en Moyenne Égypte et prend le nom d’Akhenaton.

Il récuse le panthéon des dieux précédents et instaure le culte d’Aton, parfois considéré comme la première expression du monothéisme. Il opère aussi une révolution culturelle en imposant un style de représentation à la fois naturaliste et baroque.

Mais son successeur Toutankhamon impose le retour à Thèbes et à l’ordre religieux ancien.

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here