Un requin a été découvert dans l’Atlantique Nord et il est né vers 1505 et c’est à ce moment-là que Henry VIII a annulé ses fiançailles avec Catherine d’Aragon.

On pense que le requin du Groenland découvert aurait existé avant la naissance de Shakespeare.

Le requin du Groenland pourrait être né aux alentours de 1505

On dit que le requin du Groenland est le plus vieux vertébré vivant jamais trouvé et les scientifiques ont dit qu’il pourrait être vieux de 512 ans. Le requin a été capturé par des pêcheurs et était l’un des 28 requins que les scientifiques ont analysé.

Les scientifiques ont pris en compte la taille du requin pour déterminer l’année de sa naissance et ils ont estimé qu’il est né en 1505. On dit que l’espèce de requin du Groenland a un taux de croissance de seulement 1 cm par an et l’espèce est connue pour avoir une durée de vie de plusieurs centaines d’années.

Les experts qui étudient le requin disent qu’ils mesurent 5,4 mètres de long et ils ont utilisé la datation au radiocarbone pour pouvoir situer son âge entre 272 et 512 ans. Ce requin en particulier était le plus ancien parmi l’ensemble du groupe de requins qui ont été analysés par les scientifiques au cours de cette étude.

Les scientifiques ont utilisé modèle mathématique pour déterminer son âge

Kim Praebel de l’Université arctique de la Norvège a dit que les requins du Groenland peuvent vivre jusqu’à 400 ans. Cependant, des recherches plus récentes ont suggéré que l’espèce pourrait, en fait, vivre beaucoup plus longtemps. Grâce à un modèle mathématique utilisé pour l’analyse de la cornée et des lentilles, les scientifiques ont pu prédire l’âge et ils ont utilisé la méthode l’année dernière pour déterminer l’âge d’un animal.

Le requin du Groenland est aussi appelé requin gris ou requin roussette et il appartient à la famille des Somniosidae. Le biologiste marin Julius Nielsen a été parmi les gens qui ont trouvé les requins et il a dit que la créature est extraordinaire et elle est considérée comme l’un des plus vieux animaux du monde.

L’année dernière, un expert en requins de l’Université d’Islande a déclaré que des biologistes ont essayé pendant de nombreuses décennies de déterminer l’âge et la durée de vie des requins du Groenland, mais sans grand succès. Il a ajouté qu’étant donné que le requin est le prédateur suprême dans les eaux arctiques, il était impensable qu’ils ne se rendent pas compte de la durée de vie du requin. On rencontre cette espèce de requin du Groenland généralement dans l’océan Atlantique en eau profonde, du Canada à la Norvège, et elle se nourrit souvent des cadavres pourris d’ours blanc.

Les scientifiques sont maintenant en train de séquencer le génome du requin du Groenland pour les aider à découvrir pourquoi cette espèce particulière vit plus longtemps que n’importe quelle autre espèce de requin, mais aussi plus longtemps que les autres vertébrés.

Source

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here