American Girl, ligne de poupées « éducatives » américaine, a dévoilé hier sa « fille de l’année 2018 » : la poupée Luciana, qui rêve d’être la première personne à poser les pieds sur Mars.

Luciana Vera a 11 ans, et elle rêve d’être la première personne à aller sur Mars. Voilà en quelques mots l’histoire du nouveau personnage d’American Girl, le géant américain de la poupée. La NASA explique sur son site qu’elle a conclu un accord avec le groupe américain, pour « partager l’excitation de l’espace avec le public, et en particulier pour donner envie aux jeunes filles et garçons de s’intéresser à la science, à la technologie, l’ingénierie et les maths (STEM) ».  

American Girl est connue pour la visée éducative de ses poupées multi-ethniques et culturelles. L’histoire de chaque personnage est liée à des évènements réels, parfois historiques, et vise à intéresser les enfants à ces évènements, les découvrir sous un autre angle.

« Encourager les enfants à avoir un rêve et à le poursuivre, aussi gros qu’il soit.  »

Megan McArthur, une astronaute de la NASA qui travaille sur le projet, trouve « primordial de chercher des manières motivantes d’inspirer les prochaines générations d’explorateurs(trices) de l’espace ». Elle-même voulait devenir astronaute depuis son adolescence, et on peut lire dans le post de la NASA qu’elle compte « encourager les enfants à avoir un rêve et à le poursuivre, aussi gros soit-il, en montrant que c’était tout à fait possible pour tout le monde ».

Le coffret « Women of Nasa » de Lego sortait en novembre dernier. Il mettait en scène des femmes astronautes qui ont fait l’histoire, comme Sally Ride, et Mae Jemison, astronautes, ou Margaret Hamilton, qui a conçu le programme embarqué du programme Apollo

Pour faire découvrir cet univers aux enfants, des activités de découverte scientifique seront organisées avec la NASA dès le 1er janvier prochain dans les principaux points de vente de la marque American Girl. Un jouet qui met à l’honneur les filles et femmes dans l’univers spatial, ce n’est pas vraiment nouveau, avec Barbie et  Lego, notamment. Mais le fait que la NASA coopère directement avec American Girl donne de l’ampleur et de la valeur au message.

Source

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here