Une importante nécropole a été découverte au sud du Caire, a-t-on appris ce samedi par le ministre des Antiquités égyptien. Il s’agit de chambres funéraires vieilles de plus de 2000 ans.

Des archéologues égyptiens ont découvert une nécropole contenant 40 sarcophages en pierre, un millier de petites statues et un collier porte-bonheur portant l’inscription « bonne année » écrite en hiéroglyphes, a annoncé ce samedi le ministre des Antiquités.

La découverte a eu lieu près de Tounah el Gebel, un site archéologique au sud du Caire, a précisé Khaled El Enany. Il s’agit d’un ensemble important de chambres funéraires vieilles de plus de 2 000 ans, datant d’une période allant de la Basse époque au début de la période ptolémaïque.

Un millier de statuettes comme celles-ci ont été exhumées. @Ibrahim YOUSSEF / EPA/MAXPPP

Une découverte qui tombe à pic en plein renouveau touristique

« Cinq années seront nécessaires pour mettre au jour la totalité du site», a indiqué le ministre. « Ce n’est que le début», a-t-il dit.

Il s’agit de chambres funéraires vieilles de plus de 2000 ans. @Ibrahim YOUSSEF / EPA/MAXPPP

« Nous allons très bientôt ajouter une nouvelle attraction archéologique à la Moyenne-Egypte. Le tourisme reprend peu à peu en Égypte. »

Le nombre de visiteurs entré dans le pays a augmenté de 54 % l’an dernier pour atteindre 8,2 millions de personnes. Mais ce chiffre reste encore éloigné des 14,7 millions de touristes qui avaient visité l’Égypte en 2010, avant la « révolution du Nil » de 2011.

Source

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here