Depuis les airs, le plan de la ville de Teotihuacan ressemble mystérieusement à un circuit imprimé d’ordinateur avec deux puces de processeur massives, qui dans ce cas sont représentées par la pyramide du Soleil et de la Lune.

L’ancienne ville de Teotihuacan est l’une des plus anciennes villes précolombiennes du continent américain.Construite par une civilisation inconnue, la mystérieuse cité fut dévorée par la végétations à l’arrivée des Aztèques.

Les fouilles ont montré que les structures de Teotihuacan contiennent une quantité anormale de mica (Le mica est le nom d’une famille de minéraux ) , ce qui soulève de nombreuses questions.

Une vue aérienne de Teotihuacan

Teotihuacan, la Cité des dieux

Teotihuacan en Nahuatl: Teōtihuācan, est le « lieu où les hommes deviennent des dieux », le « lieu où les dieux ont été faits, ou la ville des dieux ». Le nom d’origine Nahuatl a été utilisé par les Aztèques pour identifier cette ville construite par une civilisation avant eux et qui était déjà en ruines lorsque le Mexique l’ a vue pour la première fois.

A ce jour, le nom donné par ses habitants d’origine est inconnu.

Les vestiges de la ville sont situés au nord-est de la vallée du Mexique.

La ville est entourée de mystère pour plusieurs raisons. Malgré le fait que c’était l’une des villes les plus influentes du continent américain, nous n’en savons pas grand-chose. En fait, les origines de Teotihuacán font toujours l’objet de recherches parmi les experts.

Vers le début de l’ère chrétienne, Teotihuacan était un village qui prit de l’importance en tant que centre de culte dans le bassin d’Anáhuac.

Les premières constructions importantes auraient été érigées à cette époque, comme le montrent les fouilles réalisées à la Pyramide de la Lune. La cité prit de l’importance durant la période classique (du IIIe au VIIe siècle apr. J. -C.).

Illustration d’un circuit imprimé d’ordinateur.

A cette époque, la ville était un important nœud commercial et politique qui atteignait une superficie de près de 21 km2, avec une population allant de 100 000 à 200 000 habitants.

L’influence de Teotihuacan a été ressentie dans toutes les directions de la Mésoamérique, comme en témoignent les découvertes dans des villes telles que Tikal, Monte Albán et d’autres sites qui avaient une relation importante avec Teotihuacan.

Les chercheurs ne sont pas certains de l’identité ethnique des premiers habitants de Teotihuacan.

Parmi les candidats figurent les Totonacs et les Nahuas.

Les hypothèses les plus récentes suggèrent que Teotihuacan était une ville cosmopolite dans laquelle des groupes florissants d’origines ethniques diverses étaient impliqués.

Cependant, ce ne sont que de simples suppositions.

Comme indiqué précédemment, l’identité des personnes qui ont fondé Teotihuacan est un mystère.

Teotihuacan avait longtemps été abandonné avant l’arrivée des Espagnols en Mésoamérique. Cela signifie que les rares références à la ville qui ont été conservées dans les archives historiques produites dans les années qui ont suivi la Conquête du Mexique ne parlent pas vraiment des habitants de Teotihuacan mais de la représentation de ceux qui ont vécu après l’effondrement de Teotihuacan.

Les informateurs Nahua de Bernardino de Sahagún pensaient que Teotihuacan était le lieu où les dieux se rencontraient pour donner naissance à Nahui Ollin, le Cinquième Soleil selon la mythologie indigène, une période qui éclaire l’ère contemporaine.

Selon des sources coloniales, les Nahuas pensaient que Teotihuacan était construit par les quinametzin, une race de géants qui peuplaient le monde à l’époque précédente et dont les survivants se cachaient.

Les temples, les pyramides de la ville ont été imaginés comme des tombes massives des dieux fondateurs de la ville, un lieu sacré où après la mort, les hommes deviendraient des dieux.Pour des raisons qui n’ont pas encore été pleinement élucidées, Teotihuacan s’effondre vers le milieu du VIIIe siècle, donnant naissance à la période épiclassique méso-américaine.

Teotihuacan a aussi été construit en imitant les trois étoiles d’Orion.

Selon les archéologues, la conception avancée de Teotihuacan suggère que les anciens bâtisseurs avaient non seulement la connaissance de l’architecture mais aussi des sciences mathématiques et astronomiques complexes. L’un des détails les plus étonnants sur Teotihuacan, et ce qui le distingue des autres sites antiques est que lorsqu’on l’observe depuis les airs, le tracé de la ville de Teotihuacan ressemble étrangement à une carte de circuit imprimé avec deux grandes puces processeur – la Pyramide du Soleil et la Pyramide de la Lune.

Les chercheurs ont également trouvé de nombreuses et remarquables similitudes avec les grandes pyramides d’Egypte. Cependant, si l’idée de Teotihuacan ressemblant à un tableau d’ordinateur moderne n’éveille pas votre imagination, peut-être qu’une grande quantité de mica est intégrée dans les monuments de Teotihuacan.

Les archéologues ont découvert que les structures de Teotihuacan sont incrustées de mica.

Ce minerai se trouve à 4950 km au Brésil et est présent dans presque tous les bâtiments, complexes résidentiels, temples et le long des routes de Teotihuacan.

Des fouilles ont révélé que la pyramide du Soleil à Teotihuacan contenait des quantités considérables de mica en couches allant jusqu’ à 30 cm.

Certes, le mica n’était pas inclus dans ces constructions pour la décoration parce qu’on ne pouvait pas vraiment le voir, donc il est clair que ce minéral a été incorporé dans les monuments pour un autre usage.

Le mica est stable lorsqu’il est exposé à l’électricité, à la lumière, à l’humidité et aux températures extrêmes. Il a des propriétés électriques supérieures en tant qu’isolant et diélectrique, et peut supporter un champ électrostatique tout en dissipant une énergie minimale sous forme de chaleur; il peut être fendu très fin (0,025 à 0,125 millimètres ou plus mince) tout en conservant ses propriétés électriques, a une forte rupture diélectrique, est thermiquement stable à 500 °C et résiste à la décharge corona.

À Teotihuacan, nous avons essentiellement une ville ancienne et imposante, dont les bâtisseurs sont inconnus de l’histoire, avec des pyramides et des structures environnantes qui ressemblent à un tableau d’ordinateur vu du ciel.

En outre, nous savons que les bâtisseurs de la cité antique ont incorporé le Mica dans les structures de la ville. La Mica n’ y a pas été placée à des fins esthétiques, ce qui soulève de nombreuses questions. Y a-t-il peut-être une influence extérieure derrière Teotihuacan? Et, est-il possible que toute la ville n’ait pas été construite non seulement pour servir de ville, mais aussi pour capter une forme d’énergie?

Source

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here