L’astronaute russe Anton Chkaplerov a publié sur Instagram une photo de la mer d’Aral qui nous incite à nous pencher une fois de plus sur les problèmes écologiques de la région.

Anton Chkaplerov a diffusé a des images prises depuis l’espace dont une montrant la mer d’Aral, autrefois quatrième plus grande mer intérieure du monde et désormais complétement asséchée «pour la première fois dans l’histoire contemporaine».

la mer d’Aral

La mer n’a cessé de voir sa surface diminuer depuis un demi-siècle en raison du détournement de deux fleuves (le Syr-Daria et l’Amou-Daria) pour produire du coton en masse.

L’asséchement de la mer d’Aral, catastrophe environnementale consécutive à des projets d’irrigation soviétiques datant des années 1960, soulève de nombreuses craintes en Ouzbékistan, au Kazakhstan et au Turkménistan, pays frontaliers.

Les activités, notamment la pêche, qui étaient autrefois pratiquées dans la région de la mer d’Aral ont été sinistrée. Chaque année, des dizaines de milliers de tonnes de poussière et de sel se déversent sur ses rives, la plus grande partie étant contaminée par les pesticides.

Source

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here