Vieilles de plus de 2 000 ans, les célèbres et mystérieuses lignes de Nazca, au Pérou, ont été sérieusement endommagées par un semi-remorque, qui a roulé dessus. 

Il s’agit là d’un véritable saccage et d’un gâchis considérable. Un camion semi-remorque a fait fausse route et a endommagé les célèbres lignes de Nazca, tracées au Pérou il y a plus de 2 000 ans. Représentant des animaux et des plantes, ce pan considérable du patrimoine péruvien est visible uniquement du ciel. Selon l’annonce des autorités, l’incident est survenu le samedi 27 janvier dernier.

Bien que le site mythique, classé au patrimoine mondial de l’humanité, soit entouré de panneaux de signalisation qui en interdisent strictement l’accès, le chauffeur de ce semi-remorque les aurait tout simplement ignorés, « endommageant la superficie de la plaine, dont trois géoglyphes » explique le ministère péruvien de la Culture. « Le camion a laissé de profondes traces sur 100 mètres environ » avant que les vigiles ne stoppent le chauffeur. Ces derniers « ont porté plainte auprès de la police péruvienne », poursuit le ministère.

C’est quoi les lignes de Nazca ? Découvertes il y a un peu plus d’un demi-siècle dans le désert du Pérou, ces immenses lignes représentent au total 70 plantes et des animaux. Elles s’étendent sur une si grande distance qu’elles ne sont visibles que depuis le ciel, ce qui a contribué à alimenter les mystères et les fantasmes autour de leur origine et de leur réelle fonction au fil de l’Histoire. Selon les archéologues ces lignes qui s’étendent sur une zone de 750 km2 avaient une fonction cérémonielle pour la civilisation Nazca.

Parmi les animaux représentés à travers ces géoglyphes, on compte notamment un singe de 135 mètres d’envergure, une araignée de 46 mètres de long ou encore un oiseau géant, long de 300 mètres et large de 54 mètres.

Source

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here