Beaucoup de temples aztèques étaient des temples qui existaient avant l’empire aztèque. De nombreux peuples et villes furent conquis et contraints de rendre hommage, devenant ainsi une partie de l’empire aztèque.

L’une de ces villes était Xochicalco appelée « Le lieu de la Maison des Fleurs » (dans la langue des Aztèques, Nahuatl).

Ce site archéologique précolombien représente un complexe de pyramides et de temples, situé à haute altitude, dans une partie reculée de l’État de Guerraro, à 38 km au sud-ouest de Cuernavaca, à environ 120 kilomètres de Mexico.

Xochicalco et ses nombreux tunnels souterrains artificiels ont été construits sur le versant naturel d’une colline.

Le Temple du Serpent à Plumes est le plus haut, et le plus important des temples de Xochicalco.

Le sommet de Xochicalco est un important centre commercial et religieux bien gardé, survenu après la chute de Teotihuacán et il a été supposé que Xochicalco aurait joué un rôle dans la chute de l’empire Teotihuacán.

Cette ville de taille moyenne (population de 10 000 à 15 000 habitants) a été associée à de nombreuses cultures, y compris les Mayas et les premiers Aztèques. La ville était située le long de plusieurs des principales routes commerciales méso-américaines.

 

Le célèbre observatoire astronomique situé dans la zone archéologique de Xochicalco, dans l’état de Morelos. Il est considéré comme l’attraction principale de la zone archéologique; c’est un observatoire à l’intérieur d’une grotte avec des marches sculptées vers l’intérieur, où, les rayons solaires l’éclairent en créant un faisceau de lumière vive.

A Xochicalco, le Temple du Serpent à Plumes fortement influencé par l’art Teotihuacán et maya est décoré avec des représentations élégantes du Serpent à Plumes, Quetzalcóatl, l’un des dieux les plus importants du Mexique antique.

Parmi les autres monuments du site, on peut citer plusieurs autres temples en forme de pyramide, des palais, trois cours de balles, des bains de sudation, une rangée inhabituelle d’autels circulaires et une grotte avec des marches creusées.

Le site possède également quelques stèles sculptées isolées.

Terrain de jeu à Xochicalco

Vers 900 après JC , la ville fut très probablement détruite ou abandonnée; d’autres preuves archéologiques suggèrent que Xochicalco aurait été brûlée. Sous les couches de destruction, qui ont été examinées par des archéologues, de nombreux objets laissés en place dans les maisons ont été découverts, ce qui suggère que l’endroit a été détruit et abandonné très rapidement.

Mais longtemps après ces événements, la ville fut vénérée et ses ruines furent considérées comme un lieu sacré. Mais à l’époque coloniale espagnole, la ville est perdue et largement oubliée.

Source

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here