Les Hopis attendent le retour de Pahana, leur frère blanc perdu qui reviendra vêtu de rouge et apportera avec lui une partie manquante d’une tablette sacrée Hopi. Pahana viendra de l’Orient et transmettra aux gens une nouvelle religion et la paix.

Tout comme les Mayas attendent le retour de leur dieu barbu Kukulkan qui pour les Aztèques était connu sous le nom de Queztalcoatl, les Hopis attendent toujours le retour de Pahana.

Les Indiens Hopis ont une tradition mythologique très riche qui remonte à des siècles et ils ont des histoires sur leurs voyages ancestraux à travers trois mondes jusqu’au Quatrième Monde, où les gens vivent aujourd’hui.

Maasaw, l’homme squelette qui donna une tablette au clan du feu

La tradition Hopi raconte que des tablettes sacrées leur ont été données par diverses divinités.

Quand les Hopis sont apparus dans le Quatrième Monde (notre monde actuel), ils ont appris que Maasaw était sur Terre et sont partis à sa recherche. L’homme squelette était très effrayant, mais il a donné aux Hopis le don sacré de la connaissance.

Maasaw, qui était un esprit gardien, a fourni aux Hopi des informations sur comment et où ils devaient émigrer et s’installer. Tout était symboliquement écrit sur quatre tablettes sacrées qui leur avait été données.

Maasaw a donné une tablette au clan du Feu (Hopis). La tablette était très petite, environ 10 cm carré. Elle était faite d’une pierre de couleur chocolatée foncée et possédait un coin brisé. La tablette était couverte de symboles ainsi qu’un personnage sans visage y était représenté . 

Comment les Hopi peuvent-ils reconnaître leur frère blanc perdu, Pahana?

Maasaw était la divinité du clan du Feu qui donna la tablette sacrée aux Hopis juste avant de devenir invisible. Il voulait que les Hopis entendent le son de sa voix et se souviennent de ce qu’il avait dit. Maasaw dit aux Hopi: » Après que le clan du Feu aura migré vers leur foyer permanent, le moment viendra où ils seront vaincus par un peuple étranger. Ils seraient forcés de développer leur terre et leur vie selon les préceptes d’un nouveau dirigeant, sinon ils seraient traités comme des criminels et punis.

Mais ils ne devaient pas résister. Ils devront attendre la personne qui les délivreraient.

Cette personne était leur frère blanc perdu, Pahana, qui allait revenir auprès d’eux avec le coin manquant de la tablette, les délivrer de leurs persécuteurs, et travailler avec eux à une nouvelle fraternité humaine universelle. Mais, a averti Maasaw si leur chef acceptait une autre religion, il devra consentir à ce qu’on lui coupe la tête. Cela chasserait le mal et sauverait donc son peuple. »

Pahana reviendra vêtue de rouge.

Ainsi, le peuple du Clan du Feu n’a pas à s’inquiéter du fait qu’il ne reconnaisse pas Pahana quand il reviendra de l’Orient, ou de se faire tromper par un imposteur. Les Hopis savent qu’il portera le morceau manquant de la tablette sacrée.

Beaucoup de Hopi pensent que nous vivons dans la « fin des temps », ils s’attendent donc à ce que Pahana revienne d’un instant a l’autre. Le frère blanc perdu devrait revenir avant le temps de la « Grande Purification » de la prophétie des Hopis.

La croyance en le frère blanc perdu est si forte que les Hopis enterrent même leurs morts vers l’est dans l’attente du Pahana qui reviendra depuis cette direction.

Source

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here