Si vous n’avez jamais pris un moment pour observer les papillons, vous avez manqué quelque chose. Ils sont plus que de simples insectes colorées – ils forment un groupe composé de près de 20 000 espèces de toutes sortes de formes et de tailles. Une vidéo incroyable nous plonge dans l’intimité d’une femelle en train de pondre ses œufs sur une feuille. La magie opère ensuite.

Filmer un tel spectacle n’est pas facile. « Même respirer autour de la caméra peut créer d’énormes tremblements de terre pour les larves », explique à Gizmodo la réalisatrice Ann Johnson Prum, qui dévoilait il y a quelques jours ses images dans l’émission Nature : Sex, Lies and Butterflies. La vidéo commence avec une femelle pondant des œufs bleus de la taille d’une tête d’épingle, maintenus sur une feuille avec une colle naturelle. Après seulement cinq jours, de minuscules chenilles bleues de la taille d’un petit grain de riz commencent à sortir de leur coquille.

«L’ensemble du spectacle se déroule sur une échelle surréaliste», poursuit la vidéaste. «Paul Giamatti était notre narrateur. Il est entré et a dit : « Ce truc ne peut pas être réel. Vous avez animé cela, n’est-ce pas ? » Nous sommes en effet tellement habitués à pouvoir créer n’importe quoi sur l’ordinateur, mais ça, c’est de la vraie nature».

L’émission jette aujourd’hui un nouveau regard en haute définition sur ces insectes extraordinaires. Ils sont beaux, ils sont délicats, et se révèlent particulièrement impressionnants : les papillons traversent l’une des transformations les plus miraculeuses du règne animal, et peuvent parcourir des milliers de kilomètres à une altitude étonnante et à une vitesse incroyable. Près de 20 000 espèces de papillons existent aujourd’hui sur notre planète, avec 50 millions d’années d’évolution à leur actif.

Mais rappelons également qu’ils sont en danger. Le nombre des papillons a en effet fortement baissé en France et dans le reste du monde dans les années 1970-1980, et la chute se poursuit aujourd’hui en raison de l’intensification des pratiques agricoles et de l’urbanisation croissante.

Source

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here