En Californie, l’agglomération de Victorville a subi un phénomène surprenant et impressionnant le 18 avril : pas moins de 150 maisons ont été bloquées par l’arrivée massive de « tumbleweeds ». S’ils sont un classique des décors de westerns, ces buissons virevoltants, sphériques, poussés par les vents, sont aussi une calamité. Explications.

Vous en avez sûrement déjà vu, ne serait-ce que dans un western. Vous savez, ce sont ces buissons ronds, desséchés, qui filent dans les rues des petites villes du grand Ouest américain, poussés par le vent. Là-bas, on les appelle des « tumbleweeds ». La traduction française décrit bien leur comportement : les « virevoltants ». Car ils roulent, vont et viennent, tournent, passent et repassent au gré de la brise.

Pourquoi ? Parce qu’après maturité, ces végétaux se détachent de leurs racines et s’en vont éjecter leurs centaines de milliers de graines au fil de leurs pérégrinations, perpétuant ainsi l’espèce dans d’innombrables endroits.

Mais cette curiosité locale présente deux inconvénients majeurs.

Le premier : à cause de leur nombre, leurs migrations prennent parfois l’allure d’une invasion. Ainsi, le 18 avril, la cité de Victorville (123 000 habitants), à l’ouest du comté de San Bernardino en Californie, a vu des milliers de ces buissons envahir ses rues, poussés par les vents chauds qui soufflent depuis plusieurs jours au Colorado et en Oklahoma.

Les rues, mais aussi 150 habitations, ont été bloquées par ces « virevoltants » accumulés le long des façades.

Un « tumbleweed » (« virevoltant) peut transporter jusqu’à 250 000 graines, les semant au hasard de ces errances, poussé par le vent. | WikiCommons

Quant au second inconvénient, il concerne l’écosystème. Ces buissons ont soif. Très soif. Avant d’arriver à maturité et d’aller vivre sa vie de fantôme errant, un seul d’entre eux peut boire 165 litres d’eau chaque année. Donc assécher complètement les sols qui l’entourent, favorisant la désertification et l’érosion.

Source

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here