Les étudiants de l’école d’ingénieur de l’Ecam Strasbourg-Europe qui ne savent visiblement pas quoi faire de leurs journées ont envoyé dans l’espace deux bretzels, samedi, afin de déterminer lequel ira le plus haut avant de retomber sur Terre.

Deux bretzels, gâteaux apéritifs alsaciens, ont été envoyés samedi 19 mai dans l’espace à bord de deux ballons-sondes, par des étudiants de l’école d’ingénieur de l’ECAM Strasbourg-Europe, rapporte l’Est Républicain. Le décollage a eu lieu place Kléber à Strasbourg.

Les deux gâteaux, baptisés « Bretz’il » et « Bretz’elle », devront trancher avec humour le vieux débat sur le genre du ou de la bretzel. Les deux ballons ont été envoyés dans la stratosphère, cette zone de l’atmosphère terrestre comprise entre 16 et 50 kilomètres au-dessus de la Terre, celui qui réussira à monter le plus haut avant d’éclater gagnera la partie.

Les bretzels ont été fournis par l’entreprise alsacienne Burgard, seul sponsor du projet, qui a alloué une aide de 5 000 euros aux étudiants. En tout, le projet a coûté environ 6 550 euros.

5 heures dans l’espace

Les aventures des deux petits gâteaux ont été relayées sur les réseaux sociaux, où l’on peut découvrir la vidéo d’un des deux bretzels avec en arrière-plan une vue splendide sur notre planète.

Après avoir passé 5 h dans l’espace, les deux gâteaux ont été retrouvés en Allemagne. Grâce aux coordonnées GPS, les élèves cherchent maintenant à savoir lequel des deux est allé le plus loin.

Source

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here