La bio-inspiration peut s’appliquer au concept des rivières inversées. Qu’est-ce qu’une rivière inversée ? Tout simplement une rivière qui prendrait sa source en mer et finirait dans les terres.

Parvenir à créer une telle rivière inversée nécessiterait de faire appel à deux technologies. D’abord, à des capacités de désalinisation de l’eau de mer, une technologie dont l’enjeu mondial est absolument phénoménal. Mais à cela s’ajouterait la capacité à faire remonter cette eau, comme dans un château d’eau, pour la distribuer sous pression dans les terres sans avoir à utiliser des pompes ayant besoin d’électricité pour fonctionner.

Or les arbres savent faire cela. Les palétuviers, par exemple, dessalent très bien l’eau de mer et sont aussi capables, comme tout arbre, de faire remonter l’eau par capillarité. En s’en inspirant, on pourrait ainsi inventer des bâtiments pensés comme des éponges : leur sommet ressemblerait à la tête d’un champignon et serait comme une sorte de serre dans laquelle l’eau de mer, une fois infiltrée, serait dessalée. À partir de ces technologies que l’on implanterait sur les rivages, on pourrait irriguer des zones qui ne le sont pas. Les pays qui en profiteraient seraient notamment l’Australie, l’Afrique et l’Amérique du Sud.

Il se trouve que cette technique est déjà en partie employée dans une méthode de refroidissement, que l’on appelle le pad cooling, utilisée pour les serres et les élevages. Le pad cooling consiste simplement à faire couler de l’eau à l’intérieur d’un carton alvéolé. En s’évaporant, l’eau qui coule le long de ce carton refroidit la pièce. Cette adaptation du pad cooling, avec d’autres techniques de bio-inspiration – telle, notamment, de que l’on appelle architecture bionique ou architecture biologique –, pourrait changer la face du monde. Source

1 COMMENTAIRE

  1. Ce Aberkane, très grand vendeur en ligne de théories scientifiques très tendances, n’en finit plus de dire des âneries…
    1/ Non, la Russie n’est pas le plus grand pays du monde, c’est l’Afrique… Idriss, il est temps que tu retravailles la réalités des cartes géographiques en représentation réelle et non à partir de celles déformées par cet occident bouffi d’arrogance techno.
    2/ Le « biomimétisme » est une autre pseudo science très en vogue. Parce que la nature a du génie, alors ce pathétique homoncule qu’est l’homo peu sapiens s’imagine qu’il suffit d’imiter la nature. Et bien oui, c’est ça, il imite, grossièrement mais il n’aura échappé à personne que ses imitations ont, elles, à la différence de la nature, toujours des conséquences néfastes.
    Si la nature à du génie c’est précisément parce qu’elle ne pense pas comme l’homo peu sapiens…

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here