Un fragment de météorite de 20 grammes revendu pour 3 200 euros, forcément ça donne des idées.

Si vous voyez dans les météorites de petites pierres qui peuvent nous en dire beaucoup sur notre univers et son immensité, d’autres sont beaucoup plus terre-à-terre et y relèvent surtout l’occasion de se faire un peu d’argent.

C’est en tout cas le cas en Chine, où des « chasseurs de trésors » se sont lancés à la recherche des fragments d’une météorite tombée quelques heures plus tôt, le 1er juin, dans la province du Yunnan, rapporte Quartz.

Selon le site Internet américain, plusieurs vidéos permettent de voir des scientifiques, mais aussi des citoyens qui n’ont aucun rapport professionnel avec la géologie, partir à la recherche de météorites dans l’espoir d’en revendre des fragments au prix fort. Selon le site Thepaper.cn, cité par le South China Morning Post, lundi 4 juin, 200 morceaux avaient été retrouvés et certains prix de vente s’envolaient jusqu’à 50 000 yuans (6 600 euros) le gramme, au lieu des 100 yuans (13 euros) habituels.

Une flambée des prix qui n’a visiblement pas trop plu au gouvernement chinois : « Soyez rationnels, s’il vous plaît, à propos de cet incident, et ne croyez pas aveuglément que vous deviendrez riche du jour au lendemain en découvrant des météorites. C’est par nos propres efforts que l’on s’offre une belle vie. »

Un fragment de 20 grammes a été vendu pour 24 000 yuans (soit presque 3 200 euros), et un agriculteur du coin espérait revendre son bout de météorite de 150 grammes pour 200 000 yuans (26 500 euros), soit plus de dix fois le revenu annuel moyen pour une famille dans cette province. Source

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here