Nous vivons dans une cage. Nous sommess dans une cage et nous mourons dans une cage, exactement comme le font les oiseaux domestiques et les autres petites bêtes à fourrure qu’on garde en cage. Il se peut que vous n’ayez pas pris conscience de cela parce que la cage est plutôt grande. Cependant, il s’agit bien d’une cage.

Supposons que vous viviez dans une grande ville. Prenons le temps d’examiner les forces qui contrôlent votre vie :

– Premièrement, vous n’êtes en aucun cas libre parce que vous devez « volontairement » vous vendre en esclave pour pouvoir obtenir votre monnaie fiduciaire (basée sur la foi). Cet argent vous permet de rester vivant en achetant de la nourriture et en payant pour habiter un endroit qui vous protège des intempéries.

– Les choses que vous croyez être vraies ont été programmées en vous grâce à l’éducation contrôlée par l’Ètat et renforcées tous les jours par les médias contrôlés par l’État.

– « Vous êtes ce que vous mangez » et la seule chose qu’il y a à manger, c’est de la nourriture trafiquée contenant dieu-sait-quoi comme additifs et que vous consommez tous les jours. Vous n’avez aucune idée de la nature de ces produits et de leur effet sur vous.

– Dans les grandes villes, l’air que vous respirez peut contenir des produits chimiques spéciaux qui ont été pulvérisés. Ils ont été conçus pour influencer psychologiquement votre comportement et vous abîmer physiquement en causant des cancers ou d’autres maladies redoutables.

– Dans votre voisinage se trouve un informateur payé par le gouvernement qui vous connaît et qui est peut-être un de vos amis. – Votre téléphone est sur écoute et tous vos appels sont enregistrés et sauvegardés pendant une durée spécifique. Si vous êtes un cas « intéressant », ces enregistrements sont sauvegardés d’une manière permanente.

– Des satellites à rayons X peuvent vous observer à l’intérieur de votre maison à tout moment. C’est pour cette raison que les peintures au plomb ont été bannies.

– Vous ne pouvez pas traverser une limite internationale sans permission et certaines zones internationales sont hors limites.

Dans le futur, vous aurez besoin d’une carte d’identité nationale et d’un passeport interne pour quitter votre ville et franchir les points de contrôle à l’intérieur de la ville. Votre véhicule indiquera automatiquement votre position au gouvernement afin que vos déplacements soient répertoriés.

– Si vous possédez un téléphone cellulaire (portable), soyez avisé que non seulement il indique votre position, mais il peut aussi être allumé à distance pour transmettre vos conversations avec votre entourage. Éteindre votre téléphone cellulaire ne règle rien. Si vous voulez conserver votre intimité, vous devez retirer la pile. Sinon, il peut être allumé secrètement et utilisé comme un appareil d’écoute.

– Au-dessus de vous se trouve l’espace. Vous savez qu’il existe, mais vous n’avez aucune idée des activités qui sont menées là-haut et vous ne pouvez pas y avoir accès.

– Voilà notre situation – « aimons-la » parce que nous ne pouvons pas « partir »..

4 Commentaires

  1. « Faire des enfants dans un tel monde est un crime. » NON, c’est vraiment la SEULE chose vraiment tangible en ce monde, alors pourquoi s’en priver? Et NON ce n’est pas égoïste, l’inverse, par contre l’est.

    « – Voilà notre situation – « aimons-la » parce que nous ne pouvons pas « partir ».. » NON également, je ne peux pas l’aimer. A moins que votre phrase soit ironique.

    • « Et NON ce n’est pas égoïste, l’inverse, par contre l’est »

      Je suis désolé mais pour moi amener une âme innocente dans le bourbier actuel est le summum de l’irresponsabilité et de l’égoïsme.
      Au contraire, choisir de ne pas avoir d’enfant en pleine conscience, même si cela peut-être triste et vécu comme un manque, est tout sauf égoïste.
      Quand on a un minimum d’intelligence et que l’on s’intéresse de près à ce qu’il se passe dans le monde, ne pas avoir d’enfant est le meilleur choix actuellement.
      Après, peut être que cela changera si par miracle nous ne disparaissons pas tous très bientôt (et je le souhaite de tout mon cœur).

      Bref, après chacun est libre de ses choix et dois vivre en accord avec sa conscience 😉

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here