L’argent a parcouru un long chemin en 5 000 ans. Alors qu’autrefois les gens troquaient les articles qu’ils désiraient, aujourd’hui, les gens achètent et échangent des cryptomonnaies comme le bitcoin.

Dans l’Antiquité, les gens n’achetaient ou ne vendaient pas avec de l’argent. Au lieu de cela, ils échangeaient une chose contre une autre pour obtenir ce qu’ils voulaient ou ce dont ils avaient besoin. Cet échange de biens ou de services est appelé troc. Au début, c’était suffisant, mais avec l’évolution des sociétés, certains besoins ont rendu la création d’un mode de commerce plus stable et plus efficace.

De nombreuses cultures à travers le monde ont finalement développé l’utilisation de l’argent dont la valeur était basée sur la valeur du matériau à partir duquel il a été fabriqué. Ce type d’argent est connu sous le nom de « monnaie d’espèces » et sa valeur est garantie par le métal précieux qu’il contient.

Un marché aux esclaves blancs (« domaine public« ). Les esclaves pouvaient être achetés ou échangés.

Les premières pièces de monnaie ont été fabriquées à l’origine à partir de cuivre puis de fer, car il s’agissait de matériaux solides utilisés pour fabriquer des armes. La valeur monétaire des monnaies était basée sur la valeur du métal à partir duquel elles ont été fabriquées. Les pièces de monnaie étaient pratiques parce qu’elles pouvaient être comptées plutôt que pesées. Les pièces de monnaie étaient un moyen d’échange fiable et efficace parce qu’elles contribuaient à stimuler considérablement le commerce dans le monde antique.

Le premier type de monnaie a été utilisé vers 3000 avant JC en Mésopotamie et s’appelait siglos ou shekel. Le shekel était une ancienne unité de monnaie et de poids utilisée pour définir à la fois un poids spécifique d’orge et des quantités équivalentes de matériaux tels que le bronze et le cuivre. La grande importance de la formalisation du rôle de l’argent dans la société civile a même été mentionnée dans le code de loi de Hammurabi créé vers 1760 avant JC. La civilisation mésopotamienne a développé une économie à grande échelle basée sur l’argent des marchandises. Les Babyloniens et leurs cités-états voisins ont plus tard développé le premier système économique tel que nous le concevons aujourd’hui, en termes de règles sur la dette, de contrats juridiques et de codes de droit relatifs aux pratiques commerciales et à la propriété privée.

Shekel d’argent émis par le roi Darius I de Perse vers 500-490 avant JC, avers : le roi de Perse tire son arc.

En 700 avant JC, le roi grec Pheidon d’Argos fut le premier souverain connu pour avoir officiellement fixé des normes de poids et d’argent et pour avoir des pièces de monnaie fabriquées à partir d’un métal plutôt inutile et décoratif comme l’argent plutôt que le fer. Le roi Pheidon a frappé des pièces d’argent à Égine, dans le temple de la déesse de la sagesse et de la guerre Athéna Aphaia, et a développé des monnaies avec des tortues sur elles. (Les tortues sont un symbole du capitalisme aujourd’hui.) Les devises des tortues ont été acceptées et largement utilisées comme moyen d’échange international jusqu’à l’époque de la guerre du Péloponnèse, lorsque la drachme athénienne les a remplacées.

Selon Hérodote, les premières pièces d’or de l’âge grec ont été frappées à Lydia, en Asie Mineure, vers 700 ans avant JC, sous le roi Crésus, mais ce n’est qu’en 390 avant JC que le roi Philippe II de Macédoine a émis les premières monnaies d’or. Les pièces lydiennes étaient faites d’une quantité pesée de métal précieux et étaient frappées à l’image d’un lion.

Dépôt de pièces grecques anciennes, 6e – 4e siècle avant JC. (domaine public)

Même dans les temps anciens, l’importance excessive accordée à l’argent a été enregistrée par Tite-Live, qui mentionne un temple qui a été construit et consacré au culte de Hera Monitas, d’où l’anglais « money », à Rome vers 413 avant JC. Le temple contenait la Monnaie de Rome pendant quatre siècles.

Les premiers billets de papier-monnaie ou billets de banque ont été utilisés pour la première fois en Chine sous la dynastie Song, entre 600 et 1455. Ces billets, connus sous le nom de Jiaozi, étaient utilisés depuis le septième siècle de notre ère. En Europe, les premiers billets de banque ont été émis par la banque de Stockholms en 1661 et utilisés en même temps que les pièces de monnaie. Mais dans les années 1690, la colonie de la baie du Massachusetts a imprimé du papier-monnaie et dans cette région, l’utilisation est devenue plus fréquente.

Billet de banque de la dynastie Ming (1368-1644)

L’utilisation des pièces de monnaie en fonction de la valeur du matériau à partir duquel elles sont fabriquées a finalement conduit à une monnaie représentative. Cela s’est produit parce que les marchands d’or et d’argent ou les banques ont commencé à émettre des reçus aux déposants remboursables en espèces. En fin de compte, ces reçus ont été largement acceptés comme paiement et ont commencé à être utilisés comme de l’argent.

La commodité des transactions fournies par l’émission de billets de banque a permis aux billets utilisés pour l’échange de devenir une pratique commerciale largement répandue et communément acceptée. Ce système monétaire, dont le moyen d’échange est le papier qui peut être converti en quantités fixes et préétablies d’or, a remplacé l’utilisation des pièces d’or comme monnaie entre le XVIIe et le XIXe siècle en Europe.

Au début du XXe siècle, presque tous les pays ont adopté ce système pour lequel des certificats ont été émis, et il y avait une quantité prédéterminée d’or pour le rachat.

Après la Seconde Guerre mondiale et la Conférence de Bretton Woods, la plupart des pays ont adopté « l’argent Fiat », dont la valeur a été déterminée en fonction du dollar américain. De son côté, le dollar américain a été déterminé par référence à l’or. En 1971, le gouvernement américain a mis fin à la convertibilité du dollar en or, ce qui a conduit de nombreux pays à suivre son exemple, et la majorité des monnaies mondiales ont cessé d’être adossées à des réserves d’or.

La dernière évolution dans la façon dont nous utilisons l’argent est la cryptomonnaie, une forme de monnaie numérique qui utilise le cryptage pour sécuriser les transactions et contrôler la création de nouvelles unités. La première cryptomonnaie a été le bitcoin, mais beaucoup d’autres suivent. Reste à voir si l’avenir réside dans les cryptomonnaies ou non.

L’argent, sous quelque forme que ce soit, s’est avéré un mal nécessaire dès sa création, et il n’y a pas de définition plus appropriée de son origine que celle d’Aristote :

« Quand les habitants d’un pays sont devenus plus dépendants de ceux d’un autre pays, et qu’ils ont importé ce dont ils avaient besoin et exporté ce qu’ils avaient en trop grande quantité, l’argent a nécessairement été utilisé.

Source

Traduction : Le Savoir Perdu Des Anciens 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here