Aujourd’hui, La plupart des gens ont entendu parler de Merlin l’enchanteur, car son nom a été popularisé au fil des siècles et son histoire a été dramatisée dans de nombreux romans, films et émissions de télévision.

Le puissant magicien est représenté avec de nombreux pouvoirs magiques, y compris le pouvoir de la métamorphose et est bien connu dans la mythologie en tant que tuteur et mentor du légendaire roi Arthur, le dirigeant vers le titre de roi de Camelot. Bien que ces contes généraux soient bien connus, les premières apparitions de Merlin n’étaient que quelque peu liées à Arthur. Il a fallu de nombreuses décennies d’adaptations avant que Merlin ne devienne le magicien de la légende arthurienne connue sous le nom d’aujourd’hui.

Merlin l’enchanteur ( illustration ) 

Il est communément admis que Merlin a été créé en tant que figure de la légende arthurienne. Alors que Merlin le Sorcier était un personnage très en vue dans les histoires de Camelot, ce n’est pas de là qu’il est né. L’écrivain Geoffrey de Monmouth est crédité d’avoir créé Merlin dans son ouvrage de « 1136 AD, Historia Regum Britanniae – The History of Kings of Britain ». Alors qu’une grande partie de « Historia Regum Britanniae » est un récit historique des anciens rois de Grande-Bretagne, Merlin a été inclus en tant que personnage fictif (bien qu’il soit probable que Geoffrey ait voulu faire croire aux lecteurs qu’il était une figure extraite de textes anciens perdus depuis longtemps). Merlin était paradoxal, car il était à la fois le fils du diable et le serviteur de Dieu.

Merlin a été créé comme une combinaison de plusieurs personnages historiques et légendaires. Geoffrey a combiné les histoires du prophète et fou Brythonique du Nord, Myrddin Wyllt, et du chef de guerre romano-britannique, Ambrosius Aurelianus, pour créer Merlin Ambrosius. Ambrosius était une figure de l’Historia Brittonum de Nennius. Dans Historia Brittonum, le roi britannique Vortigern souhaitait ériger une tour, mais chaque fois qu’il l’essayait, elle s’effondrait avant d’être achevée.

On lui a dit que pour éviter cela, il devrait d’abord arroser le sol sous la tour avec le sang d’un enfant né sans père. On pensait qu’Ambrosius était né sans père, alors il a été amené devant Vortigern. Ambrosius explique à Vortigern que la tour ne pouvait pas être soutenue sur la fondation parce que deux dragons de combat vivaient en dessous, représentant les Saxons et les Britanniques. Ambrosius a convaincu Vortigern que la tour n’existera qu’avec lui comme leader, et Vortigern lui confia la tour, qui est aussi celle du royaume. Geoffrey racontera cette histoire avec Merlin en tant qu’enfant né sans père, bien qu’il conservera le caractère d’Ambrosius.

Image d’un manuscrit du 15ème siècle de « Historia Regum Britanniae »

Dans la version de l’histoire de Geoffrey, il inclut une longue section contenant les prophéties de Merlin, ainsi que deux autres histoires, qui ont mené à l’inclusion de Merlin dans la légende arthurienne. Il s’agit notamment de l’histoire de Merlin créant Stonehenge comme lieu de sépulture pour Ambrosius, et de l’histoire d’Uther Pendragon se faufilant dans Tintagel où il a engendré Arthur avec ygraine, l’épouse de son ennemi.

C’était l’étendue des récits de Geoffrey sur Merlin. Geoffrey n’inclut pas d’histoires de Merlin agissant en tant que tuteur d’Arthur, ce qui est la façon dont Merlin est le plus connu aujourd’hui. Le personnage Merlin de Geoffery est rapidement devenu populaire, en particulier au Pays de Galles, et à partir de là, les contes ont été adaptés, conduisant finalement au rôle de Merlin en tant que tuteur d’Arthur.

Un géant aide Merlin à construire Stonehenge. D’après un manuscrit du Roman de Brut de Wace.

De nombreuses années après « l’Historia Regum Britanniae » de Geoffrey, Robert de Boron a composé un poème appelé Merlin. Le Merlin de Boron a les mêmes origines que la création de Geoffrey, mais Boron met particulièrement l’accent sur les pouvoirs de métamorphose de Merlin, sa connexion avec le Saint Graal et sa personnalité blagueuse. Boron présente également Blaise, le maître de Merlin. Le poème de Boron a finalement été réécrit en prose sous le nom « d’Estoire de Merlin« , qui met également l’accent sur le changement de forme de Merlin.

Au fil des années, Merlin a été entrecoupé à travers les contes de la légende arthurienne. Certains écrits mettaient beaucoup l’accent sur Merlin en tant que mentor d’Arthur, tandis que d’autres ne mentionnaient pas Merlin du tout. Dans certains récits, Merlin était considéré comme un personnage maléfique qui ne faisait pas de bien dans sa vie, tandis que dans d’autres, il était considéré favorablement comme le professeur et le mentor d’Arthur ainsi qu’une bonne personne.

Merlin récitant son poème dans une illustration du 13ème siècle tirée du ‘Merlin’ de Robert de Boron.

Finalement, les différents récits ont fait apparaître la chute de Merlin, aux mains de Niviane (Viviane), la fille du roi du Northumberland. Arthur convainc Niviane de rester dans son château, sous les encouragements de Merlin. Merlin tombe amoureux de Niviane. Cependant, Niviane craint que Merlin utilise ses pouvoirs magiques pour profiter d’elle. Elle jure qu’elle ne tombera jamais amoureuse de lui, à moins qu’il ne lui enseigne toute la magie qu’il connaît.

Merlin est d’accord. Merlin et Niviane partent pour retourner à Northumberland, lorsqu’ils sont rappelés pour assister le roi Arthur. Alors qu’ils revenaient, ils s’arrêtent pour se reposer dans une chambre en pierre, où deux amants sont morts et ont été enterrés ensemble. Quand Merlin s’endort, Niviane lui jette un sort et le piège dans le tombeau de pierre où il meurt. Merlin n’avait jamais réalisé que son désir pour Niviane, et sa volonté de lui enseigner ses voies magiques, le mènerait finalement à sa mort prématurée.

Merlin et Viviane daté de 1867 par Gustave Dore

Depuis les débuts de Merlin jusqu’aux écrits de Geoffrey, le magicien est apparu dans de nombreux contes, histoires et poèmes. Aujourd’hui, Merlin est surtout connu pour être le magicien qui a donné des cours particuliers et enseigné au jeune Arthur, avant de devenir le roi de Camelot. C’est sous les conseils de Merlin qu’Arthur est devenu le roi qu’il était.

Alors que cette légende continue aujourd’hui, il est intéressant de voir les nombreuses variations de Merlin, d’un sorcier maléfique, à un métamorphe, à un homme qui a rencontré sa chute en enseignant sa magie à la femme qu’il aimait. Ce personnage puissant et polyvalent a attiré l’attention de nombreuses personnes il y a des siècles et continue de jouer un rôle de premier plan dans les histoires d’aujourd’hui.

Source

Traduction : Le Savoir Perdu Des Anciens 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here