Une femelle araignée Argiope aurantia garde son mâle bien au chaud après un accouplement. Elle l’enroule de soie pour le dévorer plus tard, un cannibalisme nuptial qui lui fournit un complément nutritif permettant l’augmentation de sa fécondité. Source

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here