Lors de fouilles sur un site de construction à Alexandrie, des archéologues ont retrouvé des tombes d’Égyptiens du peuple avec plusieurs centaines d’artefacts de l’époque de Cléopâtre.

Plusieurs tombes en pierres d’Égyptiens du peuple contenant des centaines d’artefacts de l’époque de la Dynastie lagide ont été exhumées par des archéologues dans la partie occidentale de l’ancienne Alexandrie. À l’intérieur de ces tombes, des archéologues ont trouvé plusieurs centaines d’artefacts, dont un grand nombre de vases en terre ornés de divers motifs, ainsi que des lampes, des ustensiles en verre et de nombreuses autres traces de civilisation.

«Ces tombeaux ont été utilisés pendant très longtemps par les anciens Égyptiens, dont la plupart étaient apparemment pauvres. Leurs murs recouverts de mortier calcaire et partiellement peints, une partie des tombes étant reconstruites, ouvertes et agrandies. Cela indique qu’elles étaient utilisées par plusieurs générations d’habitants d’Alexandrie», dit Aiman Ashmawi, qui a participé aux fouilles.

Lampe avec une gravure de Lapin ?

Les restes des habitants de l’ancienne Alexandrie ont également été conservés, mais beaucoup d’entre eux sont maintenant dans un état critique en raison des bombardements lors de la guerre anglo-égyptienne de 1882 et de la construction d’une voie ferrée dans le premier tiers du XXe siècle. Source

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here