« Il vient un temps où la rationalité des hommes doit s’estomper en insignifiance et où il faut accepter l’inévitabilité de la Vérité ! Je ne suis pas libre de divulguer la documentation suivante lors de cette écriture….peut-être qu’elle ne verra jamais la lumière de l’examen public, mais je dois faire mon devoir et la noter ici pour que tout le monde puisse la lire un jour. Dans un monde où l’avidité et l’exploitation humaine ne pourront plus supprimer ce qui est vérité ».

L’amiral Richard E. Byrd, qui a reçu la médaille d’honneur, aurait écrit sa rencontre avec une civilisation perdue en Antarctique. Selon les théoriciens de la Terre Creuse, Byrd a rencontré une race ancienne sous terre au pôle Sud.

Comment cela a-t-il pu être exclu de la mission de Byrd ? L’opération Highjump ? Serait-ce un gros canular dont les théoriciens de la conspiration adorent fantasmer ?

Selon le journal de Byrd, le gouvernement a ordonné à Byrd de garder le silence sur ce dont il a été témoin pendant sa mission dans l’Arctique :

11 mars 1947

« Je viens d’assister à une réunion du personnel au Pentagone. J’ai déclaré pleinement ma découverte et le message du Maître. Tout est dûment enregistré. Le président en a été informé. Je suis maintenant détenu pendant plusieurs heures (six heures, trente-neuf minutes, pour être exact.) Je suis interviewé intensément par les Forces de Sécurité Supérieures et une équipe médicale.

C’était une épreuve !!!!!!!!!! Je suis placé sous un contrôle strict par le biais des dispositions de sécurité nationale de ces États-Unis d’Amérique. J’ai reçu l’ordre de rester silencieux en ce qui concerne tout ce que j’ai appris, au nom de l’humanité. Incroyable ! On me rappelle que je suis un militaire et que je dois obéir aux ordres. »

Après de nombreuses conquêtes polaires, Byrd organise l’opération Highjump en 1947. L’objectif : construire un centre américain de formation et de recherche au pôle Sud.

« Le bulldozer dégage la voie pendant l’opération Highjump »

Certains disent que le gouvernement américain a envoyé ses troupes au pôle Sud à la recherche de preuves de la rumeur d’une base allemande 211.

Les nazis étaient fascinés par tout ce qui concerne la race aryenne. Ils ont parcouru le monde entier, y compris l’Antarctique, pour en apprendre davantage sur les origines présumées.

Les Allemands ont laissé leur marque au pôle Sud. Cependant, ce qu’ils ont découvert ne se compare pas à ce que Byrd a enregistré dans son journal.

Agartha : Le secret de l’Antarctique

 » Dans la terre creuse »

Depuis des milliers d’années, les gens du monde entier ont écrit des légendes sur Agartha (parfois appelée Agarta ou Agarthi), la ville souterraine. Byrd l’a t’elle retrouvée ?

Il rencontra « Le Maître », le chef de la ville, qui lui fit part de ses préoccupations au sujet du monde de la surface :

« Notre intérêt commence juste après l’explosion des premières bombes atomiques sur Hiroshima et Nagasaki, au Japon. C’était le moment alarmant où nous avons envoyé nos machines volantes, les  » Flugelrads  » dans votre monde de surface pour enquêter sur ce que votre race avait fait… Vous voyez, nous ne nous sommes jamais intervenus auparavant dans les guerres et la barbarie de votre race. Mais nous devons maintenant, car vous avez appris à manipuler une certaine puissance qui n’est pas pour vous, principalement celle de l’énergie atomique. Nos émissaires ont déjà livré des messages aux puissances de votre Monde, et pourtant ils n’y prêtent pas attention. »

Apparemment, le gouvernement savait pour Agartha avant Byrd.

Selon le Maître, des endroits comme le Tibet, la Grande Pyramide de Gizeh et le Pôle Nord ont tous des tunnels menant à Agartha.

Qu’est-ce que le Maître a enseigné d’autre à Byrd ? Et le reste de l’équipe de l’opération Highjump ? Byrd n’a pas découvert le monde souterrain seul.

Que toute l’histoire de la Terre Creuse soit un fait ou une fiction, c’est génial d’imaginer qu’il y a encore des civilisations cachées dans le monde.

Source

Traduction : Le Savoir Perdu Des Anciens 

D’autres articles sur la Terre creuse :

Le Journal de Bord de l’Amiral Richard E. Byrd : Vol d’exploration au-dessus du Pôle Nord (La Terre Intérieure, Mon Journal Secret)

Oasis et mers libres des pôles

Le projet d’expédition de l’explorateur Steve Currey

Quand le Comte de Buffon parle de « la mer libre »

Quand les Mormons parlent de la Mer libre

Les pôles : une étrange affaire de canards en migrations

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here