Le Picatrix, un ancien grimoire magique, comporte différents rituels et sorts qui apprennent à celui qui l’utilisateur à se servir et obtenir l’énergie cosmique. En utilisant cette énergie, le praticien pourrait ainsi obtenir un pouvoir immense.

D’après plusieurs rapports, le Picatrix ou Ghayat al Hakim, qui se traduit par « Le but du Sage», ferait partie des livres les plus importants sur la magie astrologique. Rédigé en arabe en 1000 av. J.-C., ce grimoire est plus grand que la plupart des autres grimoires médiévaux, ou des livres magiques.

Ensuite, ce livre fut traduit en latin en 1256 pour le roi de Castille Alfonso le Sage, c’est à ce moment là qu’on lui donna le nom de Picatrix.

Le chercheur David Pingree déclare qu’il s’agit de «l’exposition la plus complète de la magie céleste en arabe» et décrit le Picatrix comme des « textes arabes sur l’ hermétisme, le sabéisme, l’ismaélisme, l’astrologie, l’alchimie et la magie produite dans le Proche–Orient dans les IXe et Xe siècles après JC. »

Le Picatrix se divise en quatre livres:

Livre I – « Sur les cieux et les effets qu’ils provoquent à travers des images relatives à eux »

Livre II – « Sur les figures du ciel en général, et le mouvement général de la sphère, et de ses effets dans ce monde »

Livre III – « Sur les propriétés des planètes et des signes, et comment on peut parler avec les esprits des planètes, et beaucoup d’autres travaux magiques »

Livre IV – « Sur les propriétés des esprits, et ces choses qui sont nécessaires pour observer cet art, et comment on peut les convoquer avec des images, des fumigations et d’autres choses. »

Et chacun des livres est ensuite divisé en plusieurs chapitres contenant des informations sur la magie, les planètes, l’ordre des choses naturelles, ainsi que divers autres sujets magiques.

Le Picatrix aurait été écrit par Abū-Maslama Muhammad ibn Ibrahim ibn ‘Abd al-Da’im al-Majrīt, un astronome, mathématicien et alchimiste d’Al-Andalus qui a recueilli toutes les connaissances sur le Moyen-Orient des 8ème et 9ème siècles.

Et bien que ce livre aborde divers sujets, dont la numérologie et l’astrologie, il contient également bien plus que cela. On retrouve des recettes étranges qui incluent le haschisch, l’opium et d’autres plantes psychoactives pour altérer la conscience et induire des états altérés.

Puis, dans d’autres parties, il apprend aux utilisateurs à contacter les esprits en utilisant du sang, du sperme, de l’urine, du cérumen, des larmes et de la salive.

La magie était très présente dans la spiritualité dans les temps anciens, c’est pour cette raison que les anciens grimoires sont devenus un trésor de connaissances pour nous tous. Non seulement les grimoires nous permettent d’avoir un meilleur aperçu de la magie rituelle, mais nous voyons aussi d’où viennent les racines de l’astrologie, de l’astronomie et d’autres formes de mysticisme.

Ces connaissances ont fait leur chemin à travers les générations, et une grande partie a changé, mais heureusement une bonne partie est restée intacte.

Selon certain ce livre n’existe pas. Nous n’avons pas pu vérifier avec exactitude. Veuillez nous excuser pour ce désagrément. Source

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here