Un des plus vieux fromages du monde a été découvert par des scientifiques italiens en Égypte. Âgé de plus de 3.000 ans, ce fromage a gardé des traces de bactéries susceptibles de provoquer la fièvre méditerranéenne, qui affecte aussi bien les animaux que les êtres humains.

Des scientifiques italiens de l’Université de Catane qui ont étudié des objets dans un sépulcre situé dans la région de Saqqarah, une vaste nécropole de la région de Memphis, ont découvert un des plus anciens fromages du monde.

Vieux de 3.200 ans, il était fabriqué avec du lait de vache, de chèvre et de brebis.

Comme l’indique le journal égyptien Youm7, les recherches ont été menées en coopération avec des spécialistes de l’Université du Caire. Les scientifiques ont étudié les restes de la croûte du fromage qui avait été fabriqué dans les années 1290 — 1213 avant JC.

Des analyses effectuées en laboratoire ont permis de déterminer non seulement la composition de ce fromage mais aussi de détecter la présence de bactéries susceptibles de provoquer la maladie connue en Égypte sous le nom de «fièvre méditerranéenne» et qui affectait les animaux domestiques aussi bien que les êtres humains.

Les anciens Égyptiens croyaient à une vie dans l’au-delà, c’est pourquoi ils mettaient dans les sépulcres différents objets qui pouvaient être utiles au défunt dans sa nouvelle existence. Source

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here