Une fouille archéologique menée dans un ancien théâtre italien aura mené il y a quelques jours une équipe de chercheurs à un véritable trésor : une amphore en pierre remplie de centaines de pièces d’or. La presse italienne a spéculé qu’elles pourraient valoir des millions d’euros.

On peut dire que la “pêche” fut bonne. Une équipe d’archéologues annonce en effet la découverte, sur un chantier à Côme au nord de l’Italie, de centaines de pièces d’or datant du Ve siècle dans le sous-sol de l’ancien théâtre Cressoni. Un véritable butin : «Nous ne connaissons pas encore en détail la signification historique et culturelle de la découverte», a déclaré Alberto Bonisoli, ministre de la Culture au Ministère italien du patrimoine culturel et du tourisme dans un communiqué de presse. «Mais cette région se révèle être un véritable trésor pour notre archéologie. Une découverte qui me remplit de fierté».

Le précieux trésor repose aujourd’hui dans un laboratoire gouvernemental à Milan, pour examen. Chacune des 300 pièces devra être soigneusement retirée de l’amphore pour une étude plus approfondie. Nous savons pour l’heure que la plupart de ces pièces ont été “frappées” sous le règne de cinq empereurs différents: Flavius Honorius, Valentinian III, Leon I, Antonio et Libio Severo.

Autres indications : la cachette et la disposition des pièces. «Elles étaient empilés dans des rouleaux semblables à ceux que l’on voit à la banque aujourd’hui», explique Maria Grazia Facchinetti, experte en pièces rares. «Tout cela nous fait penser que le propriétaire n’est pas un sujet privé, mais plutôt une banque ou un dépôt public». Une personne, probablement un·e employé·e, aurait alors peut-être «enterré le butin sur ce site de telle manière qu’en cas de danger, il ou elle pourraient aller le chercher».

L’importance de la découverte

Les pièces de monnaie sont très précieuses et constituent un véritable trésor car elles aideront la communauté académique à comprendre la monnaie romaine de la fin de la période impériale. Elles nous fourniront également des informations sur la fin du 5ème siècle, qui fut une période de chaos en Italie.

On s’attend à ce que les pièces de monnaie révèlent beaucoup de choses sur l’histoire de l’Empire romain tardif. Par exemple, elles pourraient révéler les portraits d’empereurs romains et la façon dont ils se sont stylisés. La découverte des pièces de monnaie entraînera sans aucun doute d’autres fouilles archéologiques dans la région.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here