Les fondations d’une ancienne église massive submergée en Turquie sont soupçonnées d’avoir été construites sur un trésor encore plus grand, un temple païen romain plus ancien dédié au dieu Soleil Apollon.

Mustafa Şahin, responsable de l’archéologie à l’Université de Bursa Uludağ, fouillait depuis plusieurs années les rives du lac Iznik en Turquie à la recherche des ruines de l’ancien bâtiment sacré, et lorsque les géomètres du gouvernement local lui ont montré des photographies aériennes prises en 2014, il a su immédiatement que le lac dissimulait des vestiges de l’époque. Un tremblement de terre en 740 après JC a détruit l’église et ses ruines ont coulé sous la surface du lac où elles sont restées intactes pendant les 1300 dernières années.

Découverte de la Basilique

Quand Sahin a vu pour la première fois les photos de l’ancienne église submergée, il a dit aux journalistes qu’il n’arrivait pas à croire ce qu’il voyait, d’après un reportage dans Live Science . Le bâtiment sacré submergé se trouve dans le lac Iznik près de la pointe ouest de la Turquie, à environ 2 heures de route de la capitale d’Istanbul. Elle se trouve à environ 3 mètres de profondeur et à environ 50 mètres de la rive.

Le bâtiment sacré submergé a été trouvé dans le lac Iznik en Turquie. (Image : Mustafa Şahin/Lake Iznik Excavation Archive)

Sahin et son équipe de spécialistes du musée d’archéologie d’Iznik effectuent des fouilles sous-marines de la basilique submergée depuis 2015, mais la chaleur qui règne dans le lac la rend très peu visible, réduisant ainsi à quelques centimètres le champ visuel du plongeur, indique Şahin Les archéologues ont utilisé des aspirateurs pour transporter la vase de la fouille jusqu’à la rive, où elle a été tamisée pour en extraire les artefacts.

Plusieurs tombes humaines ont été découvertes sous le mur transversal principal de la basilique contenant des pièces de monnaie, certaines datant de l’époque de Valentinien II (qui régna de 375 à 392 après JC), indiquant aux archéologues que l’église de style roman, connue sous le nom de basilique, devait avoir été construite vers 390, quand Iznik était connue comme Nicée.

La basilique byzantine sous-marine

Şahin a dit à Live Science par courriel qu’il croit que la basilique était dédiée à saint Néophyte, un martyr chrétien primitif, qui est mort en 303 à Nicée sous le règne de Dioclétien. Nicée elle-même est devenue une ville célèbre dans tout le monde chrétien après 325 après JC lorsque Constantin convoqua le premier conseil des chefs religieux pour déterminer la nouvelle religion

Les profondeurs cachent t’elles des ruines païennes ?

Mais aussi grandiose que soit cette découverte, elle n’est peut-être que la pointe d’un iceberg archéologique car les scientifiques prédisent que la basilique pourrait avoir été construite sur un temple païen antérieur. Des anciennes pièces de monnaie et des fragments d’une lampe ancienne ont été découverts à l’église, ce qui laisse supposer la présence d’une structure encore plus ancienne. Şahin a demandé : « Ce temple aurait-il pu être sous les restes de la basilique ? »

Les recherches de Sahin l’amènent à conclure que l’église a probablement été construite sur le sommet d’un temple païen au dieu soleil grec et romain Apollon, parce que les archives romaines l’ont informé que l’empereur romain Commode, qui régna de 180 à 192 AD « construit un temple à Apollon à Nicée en dehors des fortifications de la ville ». A l’entrée de la populaire station balnéaire égéenne de Didim en Turquie se trouvent les ruines d’un autre temple d’Apollon.

Pièces de monnaie du règne de l’empereur Antonin le Pieux (138-161 ap JC) récupérées sur le site. ( Mustafa Şahin/Lake Iznik Excavation Archive)

Apollon était célèbre pour ses capacités de guérison et le temple de Didim était un sanctuaire populaire et le bureau de l’un des oracles les plus célèbres du monde – la grande prêtresse du temple de Didim – les gens voyageaint des centaines de kilomètres pour se rendre chez elle. En général, les pauvres ne pouvaient pas se permettre les sacrifices requis, ne laissant que les riches pour profiter des prédictions futures.

Qu’un temple païen soit découvert ou non, de grands plans ont été soumis pour un musée sous-marin qui comprendrait non seulement une tour d’observation de 20 mètres (60 pieds) de haut sur la rive, et une passerelle prolongée mènerait les touristes juste au-dessus de l’église immergée.

Le musée comprendra un club de plongée et un environnement sous-marin en verre situé dans l’ancienne nef de la basilique submergée où les visiteurs pourront prier, Şahin dit. Si les plans sont adoptés ce mois-ci, Sahin pense que le projet de construction du musée pourrait commencer dès la fin de l’année prochaine ( 2019). 

Source

Traduction : Le Savoir Perdu Des Anciens 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here