Le peuple Khitan était une tribu nomade qui vivait en Mandchourie, dans le nord-est de la Chine. Vers la fin du IXe siècle après JC, le peuple Khitan est apparu comme une force puissante dans le nord de la Chine et a même réussi à établir sa propre dynastie, la dynastie Liao. La domination khitan de la Chine septentrionale a duré environ deux siècles.

Au XIIe siècle après JC, la dynastie Liao fut renversée par les Jurchen. Les Khitans vaincus ont fui vers l’ouest, où ils ont établi la Kara Khitai, ou dynastie des Liao occidentaux. Cet état, cependant, a été de courte durée, tombant aux Mongols au cours du 13ème siècle. Les Khitans se sont assimilés aux peuples turcs et iraniens locaux et leur culture a fini par disparaître.

Dynastie Liao (907-1125) peinture murale de la tombe d’un peintre inconnu en Mongolie intérieure. Scène de la vie quotidienne du peuple Khitan. Les hommes et les garçons ont la coiffure Khitan distinctive.

Histoire du peuple Khitan – ses origines incertaines

L’origine du peuple Khitan n’est pas claire. Des références à cette tribu peuvent être trouvées dans des sources chinoises traditionnelles datant du IVe siècle après JC. Les érudits chinois qui ont écrit sur les Khitans, cependant, ne se souciaient pas trop de cette tribu et ont simplement rapporté qu’ils étaient la progéniture des Xianbei, une tribu nomade importante dans le nord de la Chine.

Entre le IVe et le VIe siècle après JC, la Chine connaît une période de fragmentation et divers petits États voient le jour. Dans un premier temps, les Khitans ont rendu hommage au Yan du Nord, un état de la période des Seize Royaumes. Lorsque cet État est tombé aux mains des Wei du Nord, le peuple Khitan a rendu hommage au nouveau dirigeant. Finalement, la Chine a été réunifiée sous la dynastie Sui, et les Khitans se sont soumis aux empereurs de cette dynastie.

Les Khitan utilisent les aigles pour chasser.

La vie des Khitan sous les dynasties Sui et Tang

La dynastie Sui, cependant, n’a pas duré longtemps, et a été bientôt remplacé par la dynastie Tang . Les Khitans sont entrés au service des empereurs Tang pendant les premières années de la dynastie. Durant la première moitié du VIIe siècle, les Khitans furent unifiés sous la famille Dahe et se virent confier certains rôles administratifs. Par exemple, la préfecture de Liaozhou a été fondée en 619 après JC et gouvernée indirectement par le tribunal Tang par l’intermédiaire des chefs Khitan.

Les relations entre le peuple Khitan et ses seigneurs Tang se sont toutefois rapidement détériorées. La première rébellion des Khitans eut lieu entre 656 et 661 de notre ère. Une autre rébellion, menée par Li Jinzhong et Sun Wanrong, éclata en 696 après JC. Les forces Tang ont été vaincues par les Khitans à Yingzhou, et les premiers ont adopté le titre de  » Qagan suprême  » après cette victoire. Li Jinzhong, cependant, mourut soudainement, et la rébellion fut réprimée par la dynastie Tang.

Des cavaliers Khitan

Les Khitans ont continué leur service sous la dynastie Tang plus ou moins jusqu’à la fin du 8ème siècle après JC. Pendant ce temps, les Ouïghours ont pris le pouvoir et sont venus dominer la partie ouest des steppes. En conséquence, les Khitans sont tombés sous leur pouvoir. Les Ouïghours, cependant, ont été vaincus vers le milieu du IXe siècle après JC et ont fui vers l’ouest. La dynastie Tang était également en déclin et allait elle-même prendre fin au début du Xe siècle de notre ère. C’est à cette époque que les Khitans ont pris le pouvoir et fondé leur propre dynastie impériale.

L’Empire Khitan et ses relations avec la dynastie Song

En 907 après JC, un chef khitan du nom d’Abaoji devint le nouveau qagan des Khitans. La fondation de la dynastie Liao a été traditionnellement datée de cette année. Environ dix ans plus tard, Abaoji réunit les tribus Khitan et se proclama empereur. Abaoji a adopté certaines pratiques chinoises qu’il jugeait bénéfiques pour les Khitans. Par exemple, une écriture, basée sur un alphabet chinois Han, a été développée pour la langue khitan, tandis que la structure administrative chinoise a été maintenue.

Inscription Khitan datée de 1058 ( 清寧四年) trouvée à Dornogovi. Écrit en khitan

Tandis que les Khitans dominaient le nord, une dynastie indigène de Han, les Song, a été établie en 960 après JC. Les relations entre les Liao et les Song furent d’abord cordiales, mais se détériorèrent rapidement et la guerre éclata entre eux.

Un tournant s’est produit en 1004, lorsqu’une expédition impériale vers le sud a été lancée par l’empereur Liao, qui a abouti à la signature du Traité Chanyuan en janvier de l’année suivante. Ce traité était une humiliation pour les Song, car ils étaient tenus de rendre un hommage annuel aux Khitans. Néanmoins, c’est grâce au Traité de Chanyuan que la paix a été maintenue entre les deux puissances pendant 120 ans.

Un homme khitan

Le pouvoir et la culture Khitan se brisent

En 1125 après JC, les Song cessèrent de rendre hommage aux Khitans. Au lieu de cela, ils ont uni leurs forces à celles des Jurchens, une autre tribu nomade, pour les attaquer. La dynastie Liao a été écrasée et remplacée par la dynastie Jurchen Jin. L’un des chefs khitans, Yelu Dashi, a réussi à fuir vers l’ouest avec plusieurs milliers de khitans, où il a fondé la dynastie des Kara Khitai, ou Liao occidentale. Cette dynastie, cependant, n’a pas duré longtemps et est tombée aux Mongols dans le siècle suivant.

Les Khitans ont fini par disparaître de l’histoire, car ceux qui ont fui vers l’ouest avec Yelu Dashi ont été absorbés par les populations turques et iraniennes locales. Néanmoins, le nom de cette tribu a été conservé linguistiquement. En anglais, par exemple, la Chine a longtemps été connue sous le nom de  » Cathay « , alors que les Russes appellent encore l’Empire du Milieu  » Kitai « .

Masques mortuaires, peuple Khitan, Chine du Nord et Mongolie intérieure, dynastie Liao, vers 1000 de notre ère, vers la gauche du cuivre, vers la droite de l’argent – Östasiatiska Museet, Stockholm.

Source

Traduction : Le Savoir Perdu Des Anciens 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here