Cet énorme cratère situé dans le centre de la Russie est encore aujourd’hui un mystère, bien que des scientifiques aient maintes fois tenté d’expliquer ce phénomène.

Avec son diamètre de 180 mètres pour 40 mètres de profondeur, le cratère Patomsky est situé à environ 500 kilomètres à vol d’oiseau du lac Baïkal, connu pour être la plus grande réserve d’eau douce liquide à la surface de la Terre. Évoquons  aussi le fait que le volume du cratère a été évalué entre 230 000 et 250 000 mètres cubes, et que son âge se situe autour de 480 ans.

Ces informations ont été obtenues après l’organisation de plusieurs expéditions, notamment en 2006, 2008 et 2010. Et pourtant, le cratère en question a été découvert par le géologue soviétique Vladimir Kolpakov en 1949 et pris en photo (aérienne) pour la première fois en 1971. Mais l’origine du cratère Patomsky reste toujours inconnue, et fait encore aujourd’hui l’objet d’un débat parmi la communauté scientifique.

Il faut savoir que la forme du cratère est très particulière. Certains chercheurs estiment qu’il s’agit du résultat d’un phénomène volcanique, mais force est de constater qu’il n’y a aucune trace de lave. D’autres scientifiques pensent qu’il est ici question d’un type particulier de volcan ayant causé le perçage d’une poche de gaz naturel en profondeur. D’autres chercheurs évoquent un phénomène de cryovolcanisme (volcan de glace) datant du Petit Âge Glaciaire (PAG).

Carte géologique du cratère Patomsky. Légende :

1- Calcaires cristallins massifs à veines carbonatées et quartz/muscovite

2- Calcaires cristallins massifs à grains fins avec veines de quartz 

3- Calcaires altérés avec rares blocs de grès et de schistes métamorphisés 

4- Calcaires altérés avec éboulis de roches et blocs de grès et schistes métamorphisés 

5- Éboulis de blocs de roches diverses sur la pente extérieure du cône 

6- Formation calcaire Mariinsk datant du Protérozoïque 

7- Couche de grès en lot calcaire

8- Grès métamorphosé 

9- Zones de failles annulaires et radiales situées dans le cratère 10- Autres roches
Crédits : Researchgate / A. M. Fedorov

Il existe d’autres hypothèses comme celle décrivant l’impact d’une météorite ultra-dense qui aurait « coulé » sous terre après l’impact, ou encore celle relative à un fragment de la météorite Toungouska qui est tombée en Sibérie en 1908. Ce qui est certain, c’est que le cratère Patomsky a une forme si spéciale qu’il existe des équivalents seulement sur d’autres planètes ou encore sur la Lune !

Évoquons également une énième hypothèse émanant cette fois des amateurs d’ufologie, une discipline qui s’intéresse principalement aux Objets volants non identifiés (OVNIS) et aux extraterrestres. Selon eux, le cratère Patomsky est la preuve de la présence d’un objet extraterrestre situé à des centaines de mètres en profondeur. Source

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here